Combien coûte une traduction assermentée officielle ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La traduction assermentée est celle officielle des diplômes, des certificats ou d’autres documents juridiques ou administratifs. Les tarifs de ces traductions sont définis en fonction de plusieurs critères. Ainsi, combien coûte une traduction assermentée officielle ?

Comment se détermine le prix d’une traduction assermentée ?

La traduction assermentée est celle juridiquement et administrativement reconnue en France et à l’étranger. Pour bénéficier d’une traduction assermentée fiable, vous pouvez visiter le site https://www.traduction-assermentee-officielle.com/fr/. Une traduction assermentée doit être réalisée par un traducteur assermenté devant une Cour d’appel. Un traducteur spécialisé en traduction juridique peut aussi proposer des traductions assermentées de qualité.

Cependant, elles ne seront légalement valables que lorsqu’elles sont certifiées du sceau officiel d’un traducteur expert assermenté justifiant ainsi de sa conformité avec le document d’origine. Ainsi, plusieurs éléments sont à considérer dans le cadre de la détermination du tarif d’une traduction assermentée. Il s’agit des points suivants :

Le volume du document d’origine et le type de document à traduire

Avant de procéder à la traduction, il est important de compter avec précision le nombre de mots du document initial. On appelle cela le volume brut qui servira à déterminer le devis. Ensuite, de ce volume brut seront déduits les noms propres, les chiffres et même les expressions récurrentes traitées en TAO (Traduction Assistée par Ordinateur). Cela permet de ressortir le volume net à partir duquel se détermine le tarif de traduction.

Le type de document peut être un contrat, divers actes d’état civil, un casier judiciaire, un procès-verbal, etc. Ainsi, le prix de la traduction varie selon le genre de document à traduire.

La paire de langues, la complexité technique du document et le délai de réalisation

Il s’agit de la combinaison de la langue source et de la langue cible. Par exemple, du français vers l’anglais, de l’arabe vers le français, de l’italien vers le français, etc. Les langues cibles impliquent aussi beaucoup de travail en matière de mise en page du document final. Notons que le tarif d’une traduction vers l’allemand est plus élevé, car la traduction effectuée en allemand implique une augmentation du volume de texte à produire.

La complexité technique consiste à prendre en considération les difficultés de la traduction.

Quant au délai de réalisation, il s’agit du temps imparti pour réaliser la mission de traduction. Ainsi, des majorations du tarif de traduction sont à appliquer lorsque le projet de traduction implique une urgence ou travailler les soirs et/ou encore le week-end.

Le format du fichier à traduire et la lisibilité du document fourni

Le document Word sans mise en forme est le format le plus simple. Cependant, lorsqu’il s’agit de traduire des fichiers en HTML ou PDF, cela est plus couteux, car ils nécessitent une extraction préalable des contenus. Aussi, la traduction de 10 fichiers distincts de 100 mots chacun est plus rentable que la traduction d’un seul fichier de 1000 mots par exemple.

Par ailleurs, le recours à une agence de traduction pour une traduction assermentée permet de jouir de la fiabilité. Cela permet aussi d’avoir un meilleur prix. Ainsi, pour la traduction assermentée d’actes d’état civil ou de documents d’usage officiels, ces agences peuvent réclamer entre 33 et 55 euros en fonction de la paire de langues. En ce qui concerne les documents officiels complexes comme la traduction d’un jugement de divorce, le tarif est déterminé selon le nombre de pages et en fonction de la paire de langues choisies.

Avant de se lancer dans tout projet de traduction, il est conseillé de requérir l’avis d’un traducteur professionnel. Il faut aussi demander un devis de traduction en ligne.

Partager.