Comment freiner en faisant du patin à glace ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il est sûrement passionnant de faire du patinage sur glace et pour cela vous voulez apprendre ou vous vous débrouillez déjà bien. Mais il ne suffit pas de se laisser aller et d’attraper une barre pour s’arrêter. Il faut que vous sachiez freiner de la bonne façon pour devenir un véritable pro. Découvrez dans cet article les différentes méthodes pour freiner avec vos patins à glace.

Le demi-chasse-neige avant

C’est la méthode la plus simple pour freiner lorsqu’on est débutant. Pensez donc dans un premier temps à essayer cette méthode avant d’opter pour d’autre technique un peu plus compliquée. Pour exécuter ce freinage, rien de plus simple. Dans un premier temps, vous devez rapprocher vos deux pieds tout en glissant l’un vers l’avant. 

A voir aussi : Zoom sur les meilleures machines à sous gratuites

Ensuite, il vous faudra placer le poids de votre corps sur un pied. Il aura pour effet de provoquer l’apparition des forces de frottements qui ralentiraient légèrement votre avancée. Après cela, placer votre second pied en avant comme si vous voulez chasser la glace. Exercer une petite pression sur la carre intérieure de votre patin à glace. Ce mouvement aura pour effet de freiner votre trajectoire.

Le demi-chasse-neige arrière

Avant d’appliquer cette méthode, il faut noter qu’elle contient un risque de collision élevé. En effet, ce freinage est bref et subtil. Si une personne se trouve derrière vous, elle peut entrer en collision avec vous. Pour effectuer ce freinage qui est l’un des plus efficaces, il faudra dans un premier temps exercer tout votre poids sur un pied. Ce pied doit être placé vers l’avant. Ensuite, vous devez tourner le second pied qui est en arrière vers l’extérieur en cherchant un point de résistance. Ceci aura pour effet de réduire votre vitesse et de stopper votre avancée.

A découvrir également : Comment bien choisir son saxophone ?

Le chasse-neige

Cette technique est très risquée et peut provoquer une chute. Cependant, c’est une méthode de freinage assez efficace qui permet un arrêt rapide. Pour cette technique, il faut tout d’abord exercer le poids de votre corps vers l’avant. Au même moment, vous devez fléchir vos genoux et tourner vos pieds vers l’intérieur et exercer une pression sur les jambes. 

Notez que pour ce freinage, vous devez orienter de façon uniforme la carre de vos patins vers l’intérieur. Sinon vous risquez de ne pas bien freiner et de tomber. Aussi il faudra faire attention à vérifier qu’il n’y a personne derrière vous au risque qu’elle rentre en collision avec vous.

Le freinage parallèle

Cette technique est réservée aux personnes qui se débrouillent déjà bien avec des patins à glace. Il faut noter qu’avec ce freinage vous vous arrêtez instantanément. Pour l’effectuer, il faut effectuer tous les mouvements au même moment. Tout d’abord, vous devez fléchir vos jambes légèrement et envoyez tout votre poids vers l’avant. 

Il faudra ensuite faire tourner vos deux patins vers l’intérieur et vers l’intérieur de façon parallèle à ce que les pointes de vos pieds soient dans la même direction. Il faut incliner tout le côté de son corps et exercer tout votre poids au niveau de vos jambes. Si après vous ne vous arrêtez pas, c’est que votre inclinaison n’était pas assez grande.

Partager.