Porte de garage basculante : comment réussir son achat ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La porte de garage basculante fait partie des modèles incontournables pour ceux qui ont besoin d’investir dans une porte ayant un bon rapport fonctionnement-prix. Voici comment choisir sa porte basculante sans se tromper.

Compatibilité avec la configuration de son garage

Pour déterminer les dimensions de la porte basculante, pensez à bien visualiser la configuration de votre garage. Cela implique de définir la largeur de passage de la voiture ainsi que les obstacles potentiels (établi, machine à laver,…).

A découvrir également : Quel est le meilleur revêtement de sol extérieur à Vichy ?

Le relevé de cotes est donc une étape-clé à réaliser en premier lieu. Ne pas oublier notamment la retombée, la largeur et la hauteur de la baie, la longueur du refoulement gauche et droit, l’espace libre au plafond ainsi que l’écoinçon.

Bon à retenir : Il est pertinent de savoir qu’une porte basculante a un tablier empiétant sur l’extérieur. Elle peut donc laisser un espace vide à l’intérieur, mais elle est plus encombrante à l’extérieur. Si vous optez pour cette solution, il faudra donc disposer de la place nécessaire (dans la cour ou dans la rue passante).

A lire aussi : Quel matériau pour ses fenêtres : bois, pvc ou alu ?

Tenir compte de l’isolation et du matériau

Bien isolée, la porte de garage basculante permet de limiter les déperditions de chaleur. Elle peut être renforcée via un blindage qui permet d’éviter l’accès aux intrus.

Si l’on veut opter pour un matériau robuste et durable, il est conseillé d’investir dans une porte en aluminium. Cette dernière est légère et simple à motoriser comme à manier.

L’acier est également une option intéressante. Il résiste aux chocs et ne rouille pas. Autrement, il existe d’autres alternatives comme le PVC et la porte basculante en bois.

Ne pas négliger la sécurité et les accessoires

Privilégier les portes basculantes aux normes NF EN 13241-1 est aussi de rigueur. Il est possible de disposer d’un système pare-chute ainsi que d’un dispositif de détection d’obstacle. 

L’ajout d’un portillon sécurisé permet aussi de renforcer la protection intrinsèque de la porte.

A noter qu’il est plus judicieux d’avoir une motorisation pour ouvrir plus simplement la porte de garage basculante. Cet automatisme peut être intégré dès l’achat, ou plus tard par un professionnel.

Partager.