Primo-vapoteur : bien choisir sa première cigarette électronique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour votre sevrage tabagique, vous pouvez passer à la cigarette électronique. L’univers du vapotage a vraiment évolué qu’on a différents modèles de cigarettes électroniques et de produits dérivés. Primo-vapoteur, voici quelques conseils pour bien choisir votre premier appareil.

La puissance en watts de l’e-cigarette

Même si vous êtes un grand fumeur, ce n’est pas la vapoteuse qui affiche 200 W qu’il vous faut. Il est à préciser d’ailleurs que sur certaines cigarettes électroniques, cette puissance est réglable selon la valeur Ohm de la résistance. Seul un bon réglage peut vous garantir une production de vapeur adaptée à vos besoins, sans pour autant griller votre atomiseur.

A lire également : Différence entre les compléments amincissants PhenQ et Phen375

Pour votre première cigarette électronique, on vous conseille de faire votre choix dans la collection des pods et des sticks. Ils possèdent très peu de réglage, mais c’est ce qui va rendre votre expérience de vapotage plus agréable. Vous pourrez aussi vous familiariser avec l’utilisation de l’e-cig. Vous pouvez d’ailleurs choisir une cigarette électronique dans la collection des appareils Blu. Ce sont des modèles modernes qui ont été bien conçus pour faciliter votre première expérience de vapotage.

L’autonomie de la cigarette électronique

Vous ne devez pas non plus faire de concessions sur l’autonomie de l’appareil. Le sevrage tabagique sera compliqué si votre envie de fumer tombe au moment où votre vapoteuse tombe en panne de batterie. Pour ne pas vous tromper dans le choix de cette autonomie, référez-vous à votre profil de fumeur. Si vous avez l’habitude de fumer moins de huit tiges de cigarettes classiques par jour, une vapoteuse avec une autonomie en milliampère devrait vous tenir sur une journée.

A lire en complément : Les bienfaits du vinaigre balsamique

Pour les fumeurs avec une consommation moyenne d’environ 15 cigarettes par jour, il faut se pencher dans la collection de vapoteuses ayant une autonomie plus conséquente, mais aussi un clearomiseur avec une plus grande capacité. Si vous êtes un grand fumeur, on vous conseille de vous tourner vers les modbox qui sont plus autonomes.

Le type d’inhalation

C’est aussi un critère à ne pas négliger. Pour l’utilisation de la cigarette électronique, vous avez le choix entre l’inhalation directe et l’inhalation indirecte. En effet, certains modèles conviennent plus à l’inhalation directe, d’autres à l’inhalation indirecte, mais il y a aussi des modèles qui permettent les deux types d’inhalation.

Si vous voulez avoir une importante quantité de vapeur, vous allez automatiquement tomber dans l’inhalation directe. Pour cette expérience de vapotage, il faut choisir une vapoteuse subohm. C’est elle qui garantit un vapotage aérien.

Pour le primo-vapoteur, on recommande quand même de prendre une vapoteuse avec un atomiseur supérieur à 1 Ohm. Il permet une inhalation indirecte et une vape serrée. Cette première expérience de vapotage ressemblera plus à celle avec la cigarette classique. Vous n’allez pas ainsi faire un grand écart et vous pourrez vous familiariser plus rapidement avec le vapotage.

Vous devez tout de même comprendre qu’il n’y a pas vraiment de modèle idéal pour débuter en vapotage. La meilleure cigarette électronique pour le primo-vapoteur est celle qui répond à vos besoins et correspond à vos attentes. Pour le primo-vapoteur, il faut prendre un modèle simple sans une panoplie de fonctionnalités et de réglages à faire : c’est le cas du kit découverte myblu.

Partager.