Barres de dips : pourquoi et comment les utiliser ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au-delà des équipements de sport utilisés à la maison pour la musculation, il existe aujourd’hui de nouveaux matériels dynamiques afin de faciliter les mouvements du haut du corps humain. On y retrouve les barres de dips qui sont à la fois performantes et économiques. Qu’est-ce qui les rend donc intéressantes et surtout comment les utiliser ?

Utilité des barres de dips

Les dips encore appelés répulsions ou barres parallèles sont une activité de base très intense, qui consiste à travailler l’ensemble des muscles du haut du corps (corsage, gorge, sein, poitrine, thorax, tronc…). C’est aussi une technique très appréciée par les débutants. Une pratique régulièrement permet par exemple d’avoir des bras fermes, et de perdre ainsi de la graisse. Mais pour les novices en musculation, il faut passer par une étape dite intermédiaire avant de passer au standard.

Les dips développent plusieurs muscles du corps comme :

  • les pectoraux,
  • les triceps,
  • les muscles de l’avant de l’épaule,
  • les muscles de dos.

Cet exercice permet de mouvementer l’ensemble des muscles afin d’avoir une posture puissante.

Quelques types de barres de dips

Outre les dips de maison, notons ici qu’il existe plusieurs variantes de barres de dips avec des utilisations différentes :

  • Dips avec deux chaises

Pour éviter de se faire mal en faisant cet exercice, il faut poser des serviettes sur les montants ou pour plus d’équilibre, poser des rondelles de fonte sur les chaises.

  • Dips avec repose barre,
  • Dips avec tréteaux,
  • Dips entre deux tables ; utiliser un catalogue (annuaire ou dictionnaire) si les deux tables ne sont pas à la même hauteur ;
  • Dips avec un coin du balcon, l’activité est menée dans un coin du balcon.
  • Dips lestés, l’activité musculaire et les sensations diffèrent de la place du lest.

Peu importe où se trouve la charge (niveau taille, accroché au pied, ou cou), plus on est incliné en avant, plus l’activité porte sur les pectoraux. En effet, si la partie supérieure du corps est verticale, l’activité est portée sur les muscles qui ont à une extrémité trois faisceaux distincts (c’est-à-dire les triceps). De même, si l’exercice porte sur les deux cas précédents, le muscle de l’avant-épaule (deltoïde antérieur) est sollicité. Pour en savoir plus sur les barres de dips, le site muscle-up est la solution.

Comment utiliser les barres de dips ?

La réponse à cette question est formulée en quelques conseils pour faciliter l’utilisation des barres de dips.

  • Distance entre les barres

Les barres parallèles sont distantes de 60 cm au départ. Maintenir les genoux fléchis et la partie supérieure du corps inclinée à l’avant. Maintenant, effectuez les mouvements de descente afin que les bras soient parallèles au sol puis reprendre à la position de départ.

  • Inclinaison du buste

L’activité musculaire est plus portée sur les pectoraux et moins portée sur les muscles qui ont une extrémité à trois faisceaux distincts lorsqu’on respecte un angle de 45 ° ou plus.

  • Respiration

Il faut toujours expirer lorsque vous venez à la position de départ et toujours inspirer lorsque vous descendez.

  • Consignes de sécurité

Pour les mouvements, descendez aussi bas que vous pouvez, mais n’oubliez pas de remonter les jambes pliées. Il est possible que vous ressentiez de la douleur à la poitrine. Cela provient du sternum qui est dû à une croissance inachevée chez les plus jeunes.

Partager.