Faites un bon dans le passé grâce à une déco vintage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le retour du vintage

Comme vous le savez, le mot vintage est emprunté de l’anglais. Vous pourrez aisément vous rendre compte que cette vague a tendance à revenir en grande pompe. Vous n’êtes pas sans savoir que le rétro n’a jamais connu un succès aussi éclatant que de nos jours. Désormais, il s’invite un peu partout : Dans vos vêtements, en passant par vos chaussures jusqu’à vos montres, mais aussi vos voitures ainsi que vos mobiliers. Cette tendance ne cesse de se propager et de faire parler d’elle chaque jour que Dieu fait. Il est devenu le fer de lance de la déco. Vous, à qui le passé manque ou les plus pommés, vous n’avez plus besoin des services d’un expert. Comme vous l’aurez remarqué, il y a quelques années auparavant, vous les férus du vintage, vous étiez tous ravis de retrouver auprès des maisons de rééditions, le tabouret tam-tam ou même vos chaises Myto.

Une mode et une solution à la fois

Vous remarquerez aisément que le vintage est revenu en force dans vos ménages. Vous pourrez mieux vous en rendre compte en visitant votre site sur www.3615design.com. Vous n’aurez qu’à remettre au goût du jour le mobilier et le décor des années 50-60 en mélangeant un peu de nostalgie à une dose de récupération ainsi qu’à vos courbes créatives et à vos couleurs d’avant. Ainsi, votre style vintage représentera à vos yeux, un assemblage harmonieux de vos différentes pièces chinées avec vos créations qui peuvent être anonymes et même des créations des icônes. Alors que vos buffets, vos bahuts et vos enfilades reviennent au grand jour, vos lignes se verront emparés de leurs anciennes courbes ou peps et, géométrie et rétro seront ainsi au rendez-vous. Vous aurez ainsi de quoi vous languir d’envie devant vos dicos des années 50 que votre design aura redonné des couleurs à volonté. Visitez votre site madmoizelle et vous aurez une panoplie de solutions et propositions pour décorer votre intérieur et ainsi vous croirez revivre vos bons moments des années 50.

A découvrir également : Pour être propriétaire sans se ruiner

Partager.