Combattre les idées reçues à propos de l’ossature bois !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

rénovation-maison-basse-energie-ferrieresSi les constructions à ossature bois se développent de plus en plus dans des régions comme la Belgique et la France (environ 10% des nouvelles constructions), elles restent encore loin de la popularité qu’elles détiennent en Allemagne (30%) et dans les pays scandinaves (60%) car de nombreuses idées reçues circulent encore concernant ce type de construction. Découvrez ci-dessous 3 idées fausses à combattre.

Les constructions à ossature bois sont moins résistantes que les constructions traditionnelles

Souvent entendu, c’est argument est faux car les ossatures bois telles qu’elles sont conçues aujourd’hui permettent de construire des habitations sur cinq ou six étages sans le moindre risque pour la structure de l’habitation. En outre, grâce à l’élasticité et à la souplesse du bois, les maisons à ossature bois résistent particulièrement bien aux mouvements du sol. En cas d’incendie, le bois est également plus appréciable que le béton ou l’acier car il se consume progressivement et garde sa résistance mécanique.

A lire en complément : Quelles solutions pour le chauffage et la climatisation de sa maison ?

Les ossatures bois ressemblent à des chalets

S’il est évidemment possible de réaliser des chalets à ossature bois, on peut également construire de véritables maisons en briques sur plusieurs étages en ossature bois. L’ossature bois est aujourd’hui la technique de construction de maisons en bois la plus répandue car elle s’adapte facilement aux différentes régions.

Les ossatures bois coûtent plus cher

Cette affirmation est à nuancer car s’il est vrai que le squelette d’une construction à ossature bois est plus cher que celui d’une construction en maçonnerie traditionnelle, son prix a diminué petit à petit avec la progression de ce type de constructions. Mais il ne faut pas uniquement regarder le coût de la construction car l’ossature bois permettra de réaliser des économies sur d’autres postes, notamment celui des fondations (qui devront supporter moins de poids) mais aussi de l’isolation (car le bois est un isolant naturel) ou encore sur le coût éventuel d’un loyer (car la construction à ossature bois est bien plus rapide qu’une construction traditionnelle).

A lire également : Attendre avant d'acheter un condominium?

Envie d’en apprendre davantage sur l’ossature bois ? C’est ici !

Partager.