Cambriolages : Assurez la sécurité de votre maison

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il n’y a pas de recette miracle et 100% fiable pour empêcher qu’un individu pénètre dans votre maison. Pourtant, certains comportements peuvent clairement limiter les risques de cambriolages. Voici quelques conduites à adopter, ainsi que quelques habitudes à perdre pour protéger au mieux votre maison.

sécurité-maison-barriere

A lire également : Pas de honte à déléguer son ménage

Protégez votre maison

Il n’est pas toujours nécessaire d’employer les grands moyens pour assurer la sécurité de votre maison. Certains aménagements sont toutefois utiles pour dissuader les cambrioleurs.

  • Investissez dans un système d’alarme : il en existe de toutes les sortes, et à tous les prix. Inutile de vous ruiner, la simple vue d’un système d’alarme peut freiner le cambrioleur.
  • Vérifiez vos portes, fenêtres et serrures. Il s’agit d’accès directs qui mènent à l’intérieur de votre maison. Pensez donc à les renforcer au maximum. Soyez vigilants avec les fenêtres qui n’ont pas de volets, et qui sont donc moins protégées. Pour les pièces les plus vulnérables, vous pouvez également installer des portes blindées, anti-effractions et anti-balles.

Protégez vos biens de valeur

En plus de protéger votre maison, pensez à sécuriser vos biens de valeur et papiers importants. Il est parfois suffisant de leur trouver une cachette bien choisie dans la maison, mais il est aussi plus prudent d’investir dans un coffre-fort ou dans une autre pièce sécurisée, ou de mettre vos biens les plus précieux à la banque.

A lire aussi : Où construire sur l’agglomération de Dijon une belle maison avec spa ?

Finalement, pensez à toujours photographier vos biens, et à souscrire à une bonne assurance.

Perdez vos mauvaises habitudes

Sans le vouloir, vous facilitez parfois la tâche aux cambrioleurs avec certains comportements.

Évitez de mentionner votre absence de manière publique, que ce soit sur les réseaux sociaux, un message sur votre répondeur ou un petit mot sur votre porte ou boîte-aux-lettres. Les seules personnes qui ont réellement besoin d’être avertis de votre absence sont vos voisins (en cas de problème, et pour relever le courrier).

On abandonne également l’idée de cacher la clé sous le paillasson, dans le pot de fleurs ou toutes autres cachettes vues et revues.

Partager.