Comment bien utiliser un disque SSD ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si un SSD est installé et utilisé de la même manière qu’un disque dur conventionnel, son fonctionnement interne est très différent. Donc, nous allons voir ensemble dans cet article comment Améliorer Windows pour prolonge la durée de vie de votre SSD . Vous verrez, il n’y a rien de compliqué. Suivez mon explication, et c’est fait !

Qu’est-ce qu’un SSD ?

Pour ceux qui ne savent pas encore ce qu’est un lecteur SSD, voici une petite définition : SSD , pour lecteur SSD , est un équipement informatique qui permet stockage de données sur mémoire flash . Les SSD sont aujourd’hui Supports de stockage puissants , fiable et moins fragile que leurs aînés, parce qu’ils ne possèdent pas de pièces mécaniques. Contrairement aux disques durs conventionnels composés de magnétiques plateaux, contiennent des puces de mémoire SSD, tout comme les très grands lecteurs USB.

A découvrir également : Pourquoi se mettre au cashback ?

Cela dit, nous passons maintenant à des choses sérieuses en nous posant quelques questions…

Quels sont les avantages d’un SSD ?

Un SSD présente de nombreux avantages. En particulier, il est en mesure d’accéder à vos données en un temps record grâce à Vitesse élevée de lecture et d’écriture . De plus, vous serez heureux d’apprendre qu’un SSD consomme très peu , ce qu’il faut économiser de l’argent sur votre facture EDF. Et enfin, il convient de noter que le SDD est très léger et silencieux .

A lire aussi : Référencement Versus Positionnement : Dissipons toute ambiguïté !

Un SSD n’est pas un disque dur classique, lisez ces quelques conseils

Pour minimiser l’usure d’un SSD et éviter de gaspiller de l’espace disque inutilement, réduisez autant que possible les opérations d’écriture. En d’autres termes, organisez-vous intelligemment. Tout d’abord, des conseils Je vous conseille de ne pas utiliser le SSD comme une solution pour le stockage de données (films, musique, images, etc.), mais plutôt comme une multitude de votre système d’exploitation et d’applications courantes.

Deuxièmement, évitez de transmettre trop de données sur votre SSD. Pour ce faire, je vous recommande, par exemple, modifier la destination de vos téléchargements , ceux de vos dossiers que vous utilisez le plus (Ma Musique, Mes Documents, Mes Photos, Mes Vidéos, etc…). En bref, minimiser les transferts…

Optimiser votre SSD

Le problème avec les disques durs SSD (plus rapide et moins énergivore) est que l’écriture et la réécriture sur, certains secteurs peuvent s’user. Voyons comment maximiser votre disque SSD, diverses manipulations sont indispensables.

Vérifier l’activation de l’AHCI

Une condition préalable au bon fonctionnement d’un SSD : vérifier que le contrôleur SATA sur le disque est configuré en mode AHCI et non dans IDE.

1. Pour vérifier que la configuration du BIOS a été effectuée correctement lors de l’installation du système d’exploitation, suivez le chemin d’accès :

Démarrer > Panneau de configuration > Système > Gestionnaire de périphériques

2. Ensuite, assurez-vous que le » Contrôleurs IDE ATA/ATAPI a une ligne qui fait référence au terme AHCI . Sinon, accédez au BIOS pour changer le mode SATA et passez à AHCI.

Désactiver l’indexation des disques

Comme vous le savez maintenant, le SSD est beaucoup plus rapide qu’un lecteur conventionnel, de sorte que vous pouvez désactiver en toute sécurité l’indexation des disques .

1. Pour ce faire, allez à » Ce PC , puis cliquez avec le bouton droit sur votre lecteur SSD. Dans le menu contextuel, sélectionnez » Propriétés  » Sous l’onglet » Généralités  », décochez la case » Autoriser l’indexation du contenu des fichiers sur ce lecteur en plus des propriétés de fichier  »

Points de sauvegarde Désactiver (Restauration du système)

Cela vous évite également des opérations d’écriture.

1. Pour ce faire, accédez à

Démarrer > Panneau de configuration > Système > Protection du système

2. Sélectionnez la ligne qui correspond à votre disque système, cliquez sur » Configurer  », cochez » Désactivation de la sécurité du système et valider.

Rappelez-vous toujours qu’une sauvegarde « Image système » ne fait pas mal

Désactiver la mise en veille prolongée

Avec un SSD, le démarrage de Windows est très rapide, il n’est donc pas nécessaire d’activer la mise en veille prolongée.

1. Pour ce faire, appuyez sur Fenêtres R et tapez CMD (en mode Administrateur). Appuyez sur Entrée à valider.

2. Enfin, entrez la commande powercfg -h out et valider à nouveau avec Entrée .

Désactiver la mémoire virtuelle

Si vous disposez de 4 Go ou plus de mémoire, il est possible de réduire ou même d’éliminer l’utilisation de la mémoire virtuelle.

1. Pour ce faire, allez dans le menu :

Démarrer > Panneau de configuration > Système > Paramètres système avancés

2. Puis cliquez sur le bouton » Paramètres  » section » performances  » L’onglet » Avancé  » révèle un bouton » Modifier…  », qui vous permet de sélectionner l’option » Gestionnaire de fichiers d’échange automatique pour les lecteurs  »

3. Tout ce que vous avez à faire est de cocher » Aucun fichier d’échange  », puis cliquez sur » OK  » pour enregistrer les modifications.

Désactiver Superfetch

SuperFetch est une fonctionnalité qui vous permet de mémoriser le logiciel le plus couramment utilisé pour obtenir un accès plus rapide. Une fonction qui est inutile pour un SSD alors nous le désactiverons.

1. Pour ce faire, cliquez sur le bouton commencer , tapez dans le champ de recherche » services.msc et lancez-le.

2. Double-cliquez sur » Superfetch  », développez la liste » Type de démarrage  » et sélectionnez » Désactivé  » Cliquez sur » Arrêter et valider.

Déplacer le dossier Fichiers temporaires

Enfin, je vous recommande également de déplacer des fichiers temporaires sur un deuxième disque dur pour limiter les opérations d’écriture inutiles à votre SSD.

1. Dans l’Explorateur de fichiers, ouvrez le disque dur que vous souhaitez utiliser pour stocker des fichiers temporaires magasin et créer un nouveau dossier Temp par exemple.

2. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône » Ce PC  » sur le bureau, puis sélectionnez » Propriétés  »

3. Cliquez ensuite sur » Paramètres système avancés, puis cliquez sur le bouton » Variable d’environnement  »

4. Sélectionner une variable TEMP et cliquez sur le bouton » Modifier  »

5. Entrez le chemin d’accès au dossier que vous souhaitez utiliser sur le disque dur pour les fichiers temporaires et cliquez sur » OK  »

Essayez à nouveau l’opération pour la variable TMP . Valider par » OK  »

Pourquoi choisir un PC tout-en-un ?

Lorsque vous travaillez depuis chez vous ou pour vos loisirs, il est possible que vous ayez besoin d’un PC à la fois performant et design. Pour ce faire, vous pouvez très bien vous tourner vers un PC tout-en-un. De cette manière, vous aurez l’unité centrale directement intégrée dans l’écran. Vous pourrez facilement le disposer dans votre bureau ou dans votre salle à manger. Si vous souhaitez en découvrir plus sur les PC tout-en-un, vous pouvez continuer votre lecture. On vous dit tout.

Opter pour un PC tout-en-un

Si vous souhaitez profiter d’un PC de bureau performant et qui prend peu de place, privilégiez un PC tout-en-un. En effet, vous pourrez alors disposer sur votre bureau ou votre table, l’écran du PC, la souris et le clavier. En plus de profiter d’un design soigné et qui ne prend pas beaucoup de place, vous pourrez profiter d’un écran de grande taille de 24 ou de 27 pouces. De cette manière, vous pourrez travailler, lire ou regarder des films dans de bonnes conditions. Si vous avez besoin d’un PC tout-en-un performant, vous pourrez profiter d’un processeur Intel Core i5 ou encore AMD Ryzen 5. De plus, pour profiter d’une vitesse adéquate, il est important de choisir un PC avec au moins 8 Go de RAM. Au niveau de l’écran, vous pourrez trouver des PC qui proposent un affichage en 4K, en Full HD, ou encore en HD720p. En plus de l’affichage, il peut être intéressant de prendre connaissance des fréquences de rafraîchissement de votre écran. Plus elle sera élevée, et plus vous pourrez profiter d’un écran confortable pour vos yeux. Si vous souhaitez jouer sur ce type de PC, vous devrez prendre en compte le délai de latence qui correspond à la connexion en ms du clavier et de l’écran.

Partager.