Comment faire de la fumée artificielle ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il existe un nombre important d’animations permettant de célébrer un événement. Pour des occasions spéciales, la production d’une fumée artificielle contribue à donner charme. Les produits utilisés sont alors tous à base d’hydrogène. L’objectif étant de produire une fumée pleine de vapeur, vous découvrirez des astuces simples pour réaliser une fumée artificielle.

Produire de la fumée à base du papier

Pour réaliser de la fumée artificielle à base de papier, vous aurez besoin des éléments suivants :

A découvrir également : Voilage et brise-bise, qu’est-ce que c’est ?

  • De l’eau
  • Un grand seau
  • Une pierre à feu
  • Environ 7 feuilles de papier

Le nécessaire ainsi rassemblé, installez-vous dehors, dans un espace libre par exemple une allée ou un chemin avec du gravier. Servez-vous ensuite des feuilles pour faire un tube. Il suffit de les rouler en les serrant, un élastique serait idéal pour les maintenir bien tranquille. Placez-la à un quart de la longueur du tube de papier. Tenez cette partie-là en main et brûlez la longueur restante du tube en papier. Lorsque le quart ou la moitié aura brûlé, soufflez doucement sur la flamme.

Une fumée blanche s’en échappera le temps d’une minute. Ne laissez pas le quart que vous tenez en main brûler sinon, vos doigts risquent d’en pâtir. Éteignez donc la flamme et plongez le reste du tube dans le seau d’eau. Recommencez l’expérience si vous le désirez.

A découvrir également : Montage mural de votre téléviseur à écran plat

Si votre objectif est d’obtenir une fumée noire, il suffit de brûler le quart que vous tenez en mains. Dans ce cas, tournez juste le tube et gardez la partie la plus longue tandis que vous mettez le feu à celle qui contient le plastique. L’odeur risque cependant de n’être pas agréable.

fumée artificille

Construire une bombe fumigène

  • Cette fois-ci, vous avez besoin :
  • De nitrate d’ammonium
  • D’un seau métallique
  • De l’eau
  • Du papier journal

Comment procéder ?

  • Versez le nitrate d’ammonium dans le seau métallique. Si vous avez acheté une compresse froide afin d’en tirer le nitrate d’ammonium, ouvrez-la très précautionneusement.
  • Gantez-vous les mains pour les protéger, le produit étant assez toxique.
  • Mettez dans le seau la quantité d’eau nécessaire aux granulés pour les dissoudre. L’objectif est d’obtenir un mélange concentré. Pour cela, n’en mettez pas beaucoup.
  • Prenez plusieurs feuilles de papier journal (au moins 10) et trempez-les une à une pendant 30 secondes chacune. Séchez-les ensuite pendant des heures.
  • Une fois qu’elles sont bien sèches, roulez-les pour obtenir un tube bien serré et utilisez du ruban adhésif pour le maintenir.
  • Vous venez d’obtenir une bombe fumigène. Pour la mettre en marche, sortez dans un espace libre : un parking, un chemin de graviers, une allée, etc.
  • Allumez un des côtés et reculez tout de suite d’au moins 5 mètres. La flamme brûlera très lentement. Gardez un seau rempli d’eau à côté et n’hésitez pas à éteindre la flamme au cas où elle se ferait dangereuse.

Fumée artificielle : Le feu de détresse

Allumez un feu dans un brasero, un feu de camp ou un tonneau vide. Trouvez ensuite du combustible : du feuillage humide et des branches de bois secs. Entassez les grosses buches en bas, mettez les petites dessus pour laisser entrer l’air. Faites le feu et lorsqu’il a bien pris, mettez du feuillage humide dessus. Un tourbillon de fumée blanche s’élèvera et montera dans l’air. Vous venez de faire un feu de détresse que des secours ne tarderont pas à repérer.

Partager.