Comment lire les étiquettes des cosmétiques ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Parabens, silicones, sulfates… Difficile de s’y retrouver en lisant les étiquettes des produits de soins. Que vous soyez adepte des compositions naturelles ou que vous cherchiez tout simplement à éviter certains composants, voici quelques astuces pour vous permettre de décoder ces mystérieuses petites lignes.

Les règles de bases

Tout d’abord, il est important de savoir que les ingrédients des produits sont désignés par leur nom scientifique, en latin ou en anglais. Ainsi, vous retrouverez l’eau sous le terme Aqua ou Water.

A lire aussi : Bijouterie en ligne : pourquoi tant de succès ?

Les composants sont listés sur les étiquettes cosmétique dans l’ordre de leur importance en pourcentage dans le produit. Cela signifie que si un composant est en tête de liste, le produit étudié en contient proportionnellement beaucoup par rapport aux autres ingrédients.

Des composants à surveiller

    A découvrir également : Pourquoi craquer pour l’imprimé africain ?

  • Les parabens : ce sont des conservateurs synthétiques efficaces mais souvent responsables d’allergies. Ils sont aussi suspectés dans certains cas de cancers. Pour les éviter, traquez les composants en -paraben, comme le Methylparaben, ou en -zoate (Sodium Benzoate, par exemple).
  • Les silicones : ces substances peuvent causer des boutons et boucher les pores des peaux réactives. On les trouve le plus souvent sous la forme de Dimethicone. Cherchez aussi les composants finissant par -one ou -cone si vous y êtes sensible.
  • Les sulfates : ces agents moussants contenus dans les shampoings et les gels douches assèchent et peuvent irriter la peau. On les trouve sous les noms SLS, ALS, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate …
  • Les sels d’aluminium : autre composant souvent montré du doigt, les sels d’aluminium sont l’ingrédient actif de la plupart des produits anti-transpirant. Sur les étiquettes, ils sont notés sous la forme Aluminium Chlorohydrate.

Si vous avez des allergies à certains de ces produits, vous êtes probablement déjà habitués à déchiffrer tous ces composants bien connus des imprimeurs d’étiquettes. Pour ceux qui veulent faire attention à certains produits en particulier, il convient de bien savoir les reconnaître car les société qui les fabriquent cherchent souvent à les masquer dans leurs listes de composants.

Les labels bio et naturels

Au-delà de la lecture des étiquettes, il existe un moyen simple de s’assurer que les produits que nous utilisons sont respectueux de notre santé et de l’environnement : se fier aux labels. De nombreux labels existent aujourd’hui pour guider le consommateur dans ses choix.

Le label bio européen est sans doute l’un des plus connus. Il certifie qu’au moins 95 % des ingrédients du produit sont issus de l’agriculture biologique et garantit aussi que le produit ne contient pas d’OGM, ni de pesticides chimiques ou synthétiques.

Le label Ecocert est quant à lui délivré par un organisme indépendant qui vérifie chaque étape du processus de production des cosmétiques, depuis la culture des matières premières jusqu’à leur transformation en produits finis. Ce label exige une proportion minimale d’ingrédients naturels dans la formule (entre 5 % et 10 %, selon les catégories), ainsi qu’une restriction sur l’utilisation de certains composants controversés comme les parabens ou les silicones.

La mention Nature & Progrès est également un label reconnu qui certifie que le produit est issu de l’agriculture biologique et qu’il respecte des critères stricts en termes de qualité environnementale et sociale.

Comment choisir les produits adaptés à sa peau

Maintenant que nous avons vu comment décrypter les étiquettes des cosmétiques, il faut protéger votre épiderme. Si vous êtes sujet aux rides prématurées par exemple, cherchez un produit contenant du rétinol qui stimulera la production naturelle de collagène dans la peau. Ou si vous souffrez d’une dermatite atopique, choisissez un produit sans allergènes ni irritants tels que le sulfate et l’alcool.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel en cas de doute sur le choix du produit adéquat pour votre situation particulière. Un dermato-cosmétologue ou un pharmacien peuvent être en mesure de fournir une expertise précieuse dans ce domaine complexe qu’est celui des cosmétiques !

Partager.