Comment monter un insert en bois ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Monter un insert n’est pas toujours évident. Cette opération demande une expertise et un savoir-faire particulier. Il convient de trouver la procédure la plus aisée. Nous vous la présentons ici.

Faire l’état des lieux

Installer un insert de bois ne se fait pas sans précautions. Il faut d’abord s’informer sur l’état de la maison. Ensuite, il convient de regarder dans la cheminée. Cette étape est importante parce qu’elle permet de connaître le futur cadre d’accueil de l’insert. L’on sait alors si l’insert doit être raccordé ou si l’on peut l’installer directement sans trop de travaux. Enfin, il est impératif de compter avec le conduit de fumée. C’est ce qui va permettre d’étendre convenablement la chaleur dans toute la maison sans qu’il n’y ait d’étouffement à la fumée.

A voir aussi : Quel matériau pour ses fenêtres : bois, pvc ou alu ?

Nettoyer

Si après l’état des lieux, on se rend compte que la cheminée est trop sale, le nettoyage est la phase suivante. La plupart du temps, cette étape est obligatoire. Il faut s’habiller comme cela se doit pour faire du ramonage. On nettoie le conduit jusqu’en haut. On le vide de la suie et de la bistre. C’est le moyen le plus sûr de préparer le terrain pour l’installation de l’insert.

Installer

Pour l’installation de l’insert, l’on conseille d’isoler les murs de la cheminée de l’intérieur. Pour ce faire, il convient de coller des plaques d’isolation sur les bords internes de la cheminée. Cela peut se faire avec de la colle simple.

A voir aussi : Bien choisir ses alarmes incendies: ce qu’il faut savoir

Cette opération va préserver la cheminée contre les grosses bouffées de chaleur que risque de dégager l’insert. En réalité, l’air qui sortira de l’insert sera plus chaud que l’air de la cheminée ouverte. Cela accélère normalement la détérioration de la cheminée si aucune protection n’est apportée.

Pour finaliser l’installation, il suffit de relier le tubage (si cela a été nécessaire à installer) et l’insert. Cela va permettre de mieux disperser la chaleur. Au préalable, ce tubage doit être isolé des parois de la cheminée puisqu’il fait partie de l’insert.

Aérer

Une chambre avec une cheminée comportant un insert est beaucoup plus chaude qu’une chambre sans insert. Il faut aérer en temps de chaleur. Cela passe par la création de nouvelles sources d’aération naturelles. Pour que ce soit efficace, il vaut mieux installer un système d’aération de chaque côté de la nouvelle installation et un en dessous. C’est en mettant un bon dispositif de décompression en place que l’on pourra jouir de ses performances en hiver comme en été.

 

Partager.