Comment traiter l’insuffisance cardiaque chronique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si elle est souvent liée à la vieillesse, l’insuffisance cardiaque peut se manifester à tout âge, provoquant de graves problèmes de santé. Comment traiter l’insuffisance cardiaque chronique ?
Outre la réponse médicamenteuse, quelle hygiène de vie adopter ?

Qu’est-ce qu’une insuffisance cardiaque ?

Les différents organes de notre corps sont alimentés en oxygène et en substances nutritives par le sang. Ce dernier circule dans nos veines et artères grâce à l’action de pompage du cœur.

A découvrir également : Les conseils pour mieux supporter les règles

On utilise le terme d’insuffisance cardiaque lorsque cet organe ne se contracte plus de façon normale. Par exemple, son rythme ou sa force de contraction peuvent être modifiés. Dès lors, notre cerveau, nos muscles, notre système digestif et l’ensemble de nos organes ne sont plus suffisamment oxygénés. Les nutriments, le glucose ou encore les hormones ne parviennent plus de façon habituelle, perturbant leur fonctionnement. Pour compenser, le muscle cardiaque peut augmenter le nombre de battements et le volume de sang éjecté. A terme, cette compensation finit par fatiguer le cœur et provoquer une aggravation de la situation.

Traitement médicamenteux de l’insuffisance cardiaque

Pour traiter un problème d’insuffisance cardiaque chronique, le praticien peut associer plusieurs classes de médicaments. Ces classes sont au nombre de trois :

Lire également : 4 techniques de massage asiatique qui vous feront un bien fou !

  • les diurétiques : il s’agit d’une molécule dont la fonction est d’augmenter le volume des sécrétions urinaires. Ce faisant, les diurétiques contribuent à réduire la quantité de liquide de l’organisme, facilitant ainsi le travail du cœur ;
  • les bêta-bloquants : le plus connu est probablement le Cardensiel, un médicament qui est prescrit dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique stable. Comme toutes les solutions médicamenteuses visant à traiter ce problème de santé, il s’agit d’un traitement au long cours ;
  • les inhibiteurs de l’enzyme de conversion qui influent à la baisse sur la production de l’enzyme responsable de la contraction des artères. Ce faisant, le sang circule plus facilement, faisant chuter la tension artérielle. De fait, le rythme cardiaque diminue.

A noter qu’il s’agit là que des trois classes principales de médicaments qui sont utilisés dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique. Bien d’autres sont possibles, en fonction de l’état de santé du patient.

Hygiène de vie adaptée pour renforcer l’efficacité du suivi

Bien évidemment, ce n’est pas parce que le spécialiste qui vous suit va vous administrer un traitement que cela va être suffisant en soi. Encore faut-il s’astreindre à une certaine hygiène de vie, notamment en modérant sa consommation en sel et en alcool. En outre, il faut veiller à manger sainement, diversifié et équilibré. La pratique d’une activité physique est recommandée, mais nécessite au préalable avis de la part de votre médecin de famille ou du spécialiste qui vous suit.

Les vaccinations recommandées

une insuffisance cardiaque chronique et une pathologie qui est à prendre très au sérieux. Elle fragilise votre organisme qu’il n’est pas capable de se défendre comme il faut contre certaines maladies particulièrement contagieuses.

C’est pour cette raison que le corps médical recommande très fortement de se faire vacciner tous les ans contre la grippe. À cela, il faut ajouter une vaccination tous les 5 ans contre le pneumocoque qui est à l’origine de la pneumonie.

Partager.