Connaître rapidement l’ostéopathie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A un certain moment de la journée, en faisant un faux mouvement, on fait face à un problème de taille. Si cela peut être une foulure, cela peut être aussi tout simplement un mal de dos. S’en suivent des maux divers selon la personne et sa santé en général.

Dans tous les cas, les douleurs peuvent être insupportables. Certaines zones du corps peuvent devenir alors très sensibles. Si les douleurs s’estompent rapidement pour des personnes avec une santé de fer, le cas peut être délicat pour celles qui ont la santé très fragile. D’où l’intérêt de consulter un ostéopathe en urgence.

Ce qu’est l’ostéopathie exactement

L’ostéopathie est un traitement non conventionnel pratiqué universellement. C’est une approche thérapeutique qui fait intervenir l’utilisation des mains. Attention ! L’ostéopathie n’est pas un massage même si toutefois certaines palpations manuelles sont assimilées à ce dernier.

En effet, le but de l’ostéopathie est d’apporter du soulagement quand on ressent des douleurs au niveau du système musculo-squelettique. C’est-à-dire que ce technique intervient dans la manipulation des os, du muscle, des articulations, ect…

Son fonctionnement

L’ostéopathie est tout simple théoriquement : intervenir manuellement sur des douleurs chroniques du corps ou les douleurs survenues subitement. Mais c’est dans la pratique que tout se joue. Effectivement, il faut du savoir-faire, des années d’études et d’expérience pour connaitre comment fonctionne, sans effectuer de faux mouvements, l’ostéopathie.

C’est une méthode qui se porte uniquement sur une visée préventive et curative. Il intervient lors d’un ou de plusieurs dysfonctionnements. D’après l’ostéopathie, l’altération de la mobilité des organes se voit à travers des douleurs exprimées extérieurement par le corps.

Comme c’est le cas généralement des douleurs apparentes sur les muscles, les tendons, le crâne, les viscères mais également l’enveloppement ou fascia. Les affections au niveau du muscle et de l’os les plus fréquentes.

Les personnes concernées et précautions

L’ostéopathie est utilisée dans des cas divers. Mais habituellement on fait appel à cette technique surtout pour les maux de dos. Ceux-ci sont les cas les fréquents. Les maux de dos trouvent leurs causes dans de nombreuses situations. Une personne peut ressentir des douleurs notables au niveau du dos à n’importe quel moment suite à des mouvements brusques.

Il peut s’agir d’un jeune, adulte ou d’une vieille personne. Les problèmes peuvent aussi concerner les personnes qui ont subies des interventions chirurgicales ou qui ont été victimes d’accident de nature différente. Tout le monde est exposé au danger à n’importe quel moment.

Lors de la consultation, il faut toujours faire attention aux antécédents. Il faut également faire attention aux risques que peut présenter l’ostéopathie. On note surtout les accidents vertébro-basilaires. S’ils sont rares, ils peuvent être très dangereux. Le problème peut aussi venir du praticien en question par rapport à une compétence qui n’est pas du tout satisfaisante.

Utilisation des techniques manuelles

L’ostéopathie ne fait intervenir que les mains. Celles-ci effectuent des gestes précis dans le but d’apporter du soulagement au niveau de la zone concernée. Dans la pratique de cette technique, on vise à conserver ou à restaurer la mobilité physiologique des différentes structures de l’organisme. Notre corps, surtout l’intérieur, est organisé de telle façon que chaque organe occupe une place fixe. Chaque altération de la mobilité naturelle se voit alors à travers les muscles. Les mains palpent alors le problème en surface et adoptent des techniques données dans le but de solutionner le problème au plus vite.

Il est à noter que l’ostéopathie est en majorité centrée sur les maladies fonctionnelles éventuellement psychosomatiques qui ne relèvent pas de la kinésithérapie. Après des années de pratique, certains effets ont été perçus par rapport à l’utilisation de l’ostéopathie.

Partager.