Covid-19 et autotests : l’enjeu des tests antigéniques pour les personnes morales

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’autotest est un test antigénique réalisable soi-même grâce à un bâtonnet. Pour ce faire, il faudra introduire ce dernier dans le nez plus ou moins profondément. Il s’agit d’une approche très pratique pour un dépistage collectif au sein d’une pharmacie, entreprise, collectivité ou école.

À quoi sert un autotest ?

L’autotest est dédié aux personnes ne présentant aucun symptôme afin de savoir si elles souffrent de la Covid-19 ou non. Ce test reste en réalité moins sensible que les tests classiques RT-PCR et antigéniques effectués par les agents de santé par un prélèvement nasopharyngé. Il doit être réalisé régulièrement. Cette répétition de l’opération (une à deux fois par semaine) permet d’accroitre les chances de détecter le virus dès ses débuts. C’est le moment où le virus est plus présent et facile à détecter.

A lire en complément : Le tapis anti escarres : une révolution du monde médical

Quel est le mode d’utilisation de l’autotest ?

L’autotest nécessite l’instruction de l’écouvillon (bâtonnet) moins profondément, comparativement au prélèvement nasopharyngé réalisé par les tests RT-PCR et antigéniques classiques. En fonction de la notice de marque, le résultat est donné en 15 à 20 minutes. De nombreuses marques proposent des modèles d’autotests pratiques et agréables à utiliser, dont REALY TECH, BIOSYNEX, FLUORECARE ou encore WONDFO. Pour faciliter l’utilisation des autotests, le ministère des Solidarités et de la Santé a instauré un guide qui détaille le mode d’emploi.

Comment réagir face aux résultats ?

En entreprise ou dans toutes organisations, le résultat après un autotest peut être négatif ou positif.

A lire aussi : Connaître rapidement l’ostéopathie

En cas de résultat négatif, vous devez faire preuve de prudence tout en observant les gestes barrières. Puisque la fiabilité de l’autotest demeure limitée, vous pourrez être porteur de la Covid-19 dans des quantités non détectables. De même, le résultat peut être obtenu après des erreurs liées au prélèvement.

Si le résultat se révèle positif, réalisez rapidement le test RT-PCR pour confirmer ou infirmer le résultat. Dans le temps, il faudra s’isoler dans l’immédiat et alerter toutes les personnes ayant été en contact avec soi récemment sans les gestes barrières. Si votre entreprise ne tolère pas le télétravail, demandez un arrêt de travail en attendant le résultat du test RT-PCR.

Quel est le prix d’un autotest ?

Les personnes âgées et handicapées en contact avec les personnes fragiles bénéficient d’aides leur facilitant l’accès aux autotests disponibles en vente libre en pharmacie. Ils pourront en effet profiter gratuitement des autotests, mais sur présentation d’un justificatif dans la limite de 10 exemplaires par mois.

Par contre, cette prise en charge par l’Assurance Maladie ne concerne pas le grand public. Ce dernier dispose en réalité d’une offre de tests PCR et antigéniques facile d’accès et pris en charge dans un réseau d’au moins 12 000 points de tests.

Pour ce qui est du prix limite de vente pour le grand public, il s’estime premièrement à 6 euros par autotest. Celui-ci passera à 5,2 euros à partir du 15 mai.  Cette dégressivité est due à l’échelonnement de l’arrivée de fabricants à fortes capacités de production sur le marché français.

Partager.