Un échantillon lunaire bientôt sur la terre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La nouvelle est tombée depuis quelques jours et déjà, le monde scientifique est en ébullition. Un nouvel échantillon du sol lunaire sera rapporté sur la terre. Le pays à l’origine de cette tentative est la Chine. Est-ce une manœuvre purement scientifique ou plutôt un message que la Chine envoie aux autres ? Cela reste un mystère. Mais d’ores et déjà, il convient de comprendre comment elle prévoit de s’y prendre.

Chang’e 5 : une mission pas comme les autres

Depuis plusieurs années, la Chine s’est mise en quête de la lune à l’instar des États-Unis et plutôt, de l’Union soviétique. Depuis sa dernière mission dénommée « Chang’e 3 », la Chine avait bien fait comprendre au monde entier de quoi elle était capable. A cette occasion, elle avait réussi l’alunissage de la sonde spatiale Chang’e 3 afin de déposer le rover Yutu. Grâce à cet exploit, la Chine a pu récupérer 35 Go de données via la Planetary Society qui ont été hébergées ailleurs. Comme on aurait pu l’imaginer, il était évident qu’elle n’en resterait pas là.

Lire également : Le calendrier 2014 de Nabilla est en vente !

C’est pour cette raison qu’elle prévoit de lancer d’ici à la fin d’années sa prochaine mission « Chang’e 5 ». Avec cette mission, la Chine vise bien plus gros. Son objectif est de ramener un échantillon du sol lunaire sur terre qui pèserait environ 2 kg. Comment compte-t-elle s’y prendre ?

Une mission simple et rapide

Pour réussir son exploit, la Chine ambitionne d’envoyer un orbiteur autour de la lune et de le mettre en alunissage. Une fois cette étape passée, un atterrisseur sera envoyé pour creuser le sol de la lune jusqu’à une profondeur de 2 mètres, la profondeur idéale pour que le bon échantillon soit prélevé. La sonde fera un retour détourné vers la terre.

A lire également : Où trouver une femme pour le mariage ?

Dit de cette façon, la procédure semble être ce qu’il y a de plus facile. Toutefois, c’est un vrai challenge pour toute la communauté scientifique chinoise qui semble bien déterminée à le remporter.

Les détails du lancement

Pour l’instant, aucune information vraiment précise n’a encore été donnée sur la date probable du lancement de cette sonde. Toutefois, les spéculations donnent comme date probable la fin d’année 2017, précisément le début du mois de novembre. Mais bien avant, déjà vers août, la sonde sera prête. La mission durera environ un mois.

A défaut de pouvoir détenir un bout de cette précieuse roche un jour, il est possible d’avoir des échantillons terrestres rares sur www.echantillonsclub.com.

Partager.