Enfant et stress des examens : comment l’aider ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La période préparatoire aux examens est souvent génératrice de stress pour les enfants. Quelles sont les clés pour rendre cette étape moins insurmontable ? Voici quelques conseils…

La fin de l’année scolaire arrive à grands pas mais avant de pouvoir profiter de deux longs mois de vacances remplis d’activités et de délassement reste une étape, et non des moindres : celle des examens !

A découvrir également : Vivre bien c'est aussi bien dormir

Rassurez-le !

Souvent, cette période est synonyme de beaucoup d’inquiétudes pour l’enfant. Vais-je y arriver ? Suis-je assez préparé ? Et si j’échoue ? La peur de l’échec est souvent bien présente. Pour beaucoup, faire face à ce type de situation est une première. Votre rôle, en tant que parent, est de l’aider à dédramatiser la situation ou, tout du moins, de lui permettre d’affronter ses peurs dans un état d’esprit positif : rien n’est insurmontable, il peut y arriver, il en est capable.

Ménagez-lui des pauses

Si une bonne préparation est évidemment indispensable, il ne faut pas, néanmoins, qu’il se réveille, mange et dorme en pensant à cette future épreuve. Cela reste un enfant, avec des besoins liés à son âge. Prévoir des pauses régulières est primordial. Une partie de foot, une promenade à vélo, ou ne serait-ce que prendre l’air ne peut être que bénéfique pour repartir dans de bonnes conditions.

A découvrir également : Le choix d'une ouverture irréprochable ne se fait pas à la légère

Mode de vie sain

Même s’il est évidement recommandé de le faire tout au long de l’année, en cette période, avoir une bonne hygiène de vie est d’autant plus important. Outre le besoin de s’aérer l’esprit, veillez à ce que votre bambin mange de manière équilibrée et n’aille pas se coucher trop tard.

Aide extérieure

Il arrive que l’enfant, malgré toutes ces mesures, ne parvienne pas à envisager ce qui l’attend de façon plus ou moins sereine. Si le stress est maladif, il peut être nécessaire de se tourner vers un psychologue qui pourra, avec un œil extérieur, cerner les raisons de ce mal être et l’aider à y voir plus clair.

Un psychologue à Verviers est spécialisé dans cet type de situation. N’hésitez pas à le contacter en vous rendant sur son site web : http://www.psychologue-bouchat.be

Partager.