Est-ce que l’employeur est obligé de mentionner les risques routiers dans le document unique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la plupart des cas, les entreprises ont tendance à négliger les risques routiers encourus par le salarié en mission. Alors que cela fait partie intégrante des risques professionnels. D’ailleurs, l’accident de la route est la première cause de décès par accident du travail. Il faut souligner qu’il existe deux grands types d’accidents de la route ; le premier c’est l’accident de mission, qui survient dans le cadre de l’exercice du travail par le salarié. Le second c’est l’accident de trajet, qui survient lors du parcours normal effectué par le salarié : domicile-travail ou travail-restaurant…Tous les deux peuvent être considérés comme un accident du travail.

Evaluation des risques routiers – une obligation légale pour l’employeur

Le risque routier, notamment l’accident de mission fait partie intégrante des risques professionnels et doit être intégré au document unique ; il ne faut pas oublier de mentionner que le code du travail oblige l’employeur à procéder à cette évaluation des risques. La première chose à faire c’est de réaliser un état des lieux des déplacements ; y compris la durée de déplacement, les amplitudes horaires de travail, les caractéristiques des véhicules…En fonction de ses différents éléments, ce sera plus facile d’analyser et de planifier les déplacements. Dans la plupart des cas, les accidents de mission ne concernent pas tous les salariés, il faut donc les identifier et examiner les motifs et les caractéristiques de leurs déplacements. Il est toujours recommandé aux employeurs d’impliquer, de sensibiliser et d’associer tous les salariés concernés par les risques, notamment dans les étapes initiales de la démarche. Une méthodologie très pratique, permettant de gagner du temps, mais surtout de mieux connaitre les réalités. Parmi les différentes mesures de prévention, le Stage de conduite est une meilleure solution pour améliorer les comportements, pour connaitre les limites physiologiques et les lois physiques qui s’appliquent à l’automobile, indispensable pour ne pas se retrouver dans une situation dangereuse.

A lire également : Choisir le meilleur appareil de compteur de gaz naturel

Comment choisir les mesures de prévention

L’employeur ne pourra pas définir un plan d’action sans avoir rédigé le document unique. Les mesures de prévention s’appuient sur les risques mis en évidence dans le document unique de prévention des risques On pourra quand même regrouper les problématiques rencontrées par les entreprises en quatre grands domaines dont l’organisation en amont des déplacements, le choix de véhicules appropriés au déplacement et son état, les communications lors des déplacements et enfin les compétences du conducteur.

A lire en complément : Comment trouver un garde-meuble et self-stockage en toute sérénité ?

Partager.