Hémorroïdes : Conseils et soins de base

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une crise hémorroïdaire se caractérisent par le gonflement des veines se situant dans l’anus, ce qui peut provoquer des douleurs et des saignements. C’est pourquoi des mesures rapides sont nécessaires : en premier lieu, on peut avoir recours à des remèdes naturels, en se nourrissant d’aliments aux propriétés astringentes (qui permettent de rétracter les muqueuses). Cependant, s’il est difficile de s’en procurer, il est également bon d’avoir un médicament adapté dans sa trousse à pharmacie.

Soulager ses douleurs à l’anus avant d’en parler à un médecin

Dans la majorité des cas, faire attention à son alimentation et changer son hygiène de vie permet de prévenir et de soulager la crise. Côté alimentation donc, on privilégie les fibres, qui empêchent la constipation, et on évite le café et les plats trop épicés. On évite aussi les strings et les frottements agressifs du papier toilette, qui peuvent aggraver les saignements, et on réduit le plus possible son temps de passage à la selle. Un bain d’eau froide peut soulager la douleur, ainsi que l’hamamélis sous toutes ses formes : tisane, gélule ou crème.

Bien que la zone concernée puisse provoquer des réticences à se rendre chez le médecin, il ne faut pas hésiter à le faire, surtout si les symptômes persistent après avoir essayé des remèdes naturels ou l’automédication. En effet, des crises graves et répétées peuvent nécessiter une intervention chirurgicale menant à l’ablation des hémorroïdes.

Les suppositoires, une manière efficace de soulager les crises

Les traitements naturels n’ont toutefois pas toujours des propriétés astringentes assez puissantes, et pour soulager ses hémorroïdes externes, il est conseillé de recourir à un suppositoire ou à une crème. Dans la catégorie sans ordonnance, on a donc les suppositoires Titanoreine, qui combinent plusieurs facteurs soulageant les symptômes.

Titanoreine est un médicament qui a pour effet d’éviter la constipation (qui aggrave les hémorroïdes à cause de la pression exercée par la poussée), la douleur et les démangeaisons. En d’autres termes, c’est une crème utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs, des sensations de brûlures et des démangeaisons au cours des poussées hémorroïdaires. Ainsi, la défécation est plus facile.

Titanoreine s’administre par voie rectale et ainsi, agit directement au niveau local. Grâce au pouvoir lubrifiant de l’un de ses principaux composants, le carraghénate (une molécule extraite à partir d’algues rouges), il protège la muqueuse des frottements et apaise les inflammations.

Attention : il est indispensable de bien lire la notice, les contre-indications et de consulter son médecin si l’on continue à souffrir d’hémorroïdes au-delà de quinze jours.

Partager.