La révolution Blockchain est en marche

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Blockchain est une grande innovation depuis l’avènement de l’internet. Il a le potentiel de révolutionner le fonctionnement des systèmes économiques et sociaux. Depuis son avènement en 2008, elle ne fait que parler d’elle. Elle est capable de bouleverser le fonctionnement actuel de la banque et même des assurances. Pour cela, les entreprises doivent s’approprier cette technologie au risque de se faire évincer par leurs propres systèmes.

Qu’est-ce que la Blockchain ?

Les composants d'une Blockchain

La Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. C’est une sorte de base de données qui contient tous les échanges réalisés par ses différents utilisateurs depuis sa création. Cette dernière est partagée par les utilisateurs et ceci, sans un organe central de contrôle. Cela donne la main donc aux utilisateurs de vérifier la validité de la chaîne.

Depuis sa création en 2008, le bitcoin jouit d’une grande popularité. Par conséquent, divers acteurs envisagent de s’en servir de nos jours. Au fait, il y a même une formation Expert Blockchain.

La Blockchain, un potentiel inédit

Son architecture présente trois principaux avantages. Les intermédiaires sont limités dans le système qui garantit la conformité et la traçabilité des transactions. De plus, il n’y a pas d’organe de régulation. Pour cela, puisqu’il s’agit de confiance, le Blockchain impacte d’ores et déjà les activités d’assurance. Et pour preuve, le secteur de l’assurance maritime s’intéresse déjà à la chose.

En effet, en septembre 2017, Moller-Maersk, spécialiste du secteur maritime, a conclu un accord avec IBM. L’objectif était de digitaliser les informations ayant rapport au fret et à l’assurance maritime via une Blockchain. Puisqu’il s’agit d’une base de données, ce sont entre autres les transporteurs, assureurs, banquiers et courtiers qui l’exploiteront.

Les données mémorisées concernent les identités, les risques et les expositions du transport. Ensuite, ces données seront incrustées directement dans les contrats d’assurance pour plus de sécurités et de confiance. Avec cette technologie, le secteur des assurances maritime gagne en efficacité et en transparence.

La Blockchain facilite et réduit le cout du système de transfert d’argent. À ce niveau, des systèmes informatiques assurent le contrôle et la diffusion en lieu et place des notaires ou cadastres. Avec la Blockchain, les couts ponctionnés par transfert d’argent ne sont que de 0,2 % et la transaction s’effectue en une fraction de seconde.

En revanche, au niveau de la banque, il faut comptabiliser 7 % à 12 % de commission par transaction. De plus, elle est bien lente et peut même attendre des semaines. Avec une telle efficacité, les banques doivent réellement se mettre dans la danse. Elles ne peuvent pas rivaliser avec la technologie de la Blockchain qui prend de l’ampleur.

L’exploitation de la Blockchain et de toutes ses fonctionnalités permet également à la construction informatique de se perfectionner, aussi bien en termes de performances et de puissance que de miniaturisation et d’esthétique. Un exemple en est donné avec Altium Designer 19 pour la conception personnalisée de circuits imprimés.

La Blockchain pour mieux gouverner ?

Blockchain gage d'une meilleure transparence

La Blockchain a aussi réinventé le système des scrutins. Elle permet une transparence dans le vote. Une fois que les votants effectuent leurs choix, ils ont directement accès à leur immatriculation. Ils peuvent donc vérifier si leur vote a bien été pris en compte ou pas. C’est une base de données qui ne peut être effacée. Elle réduit donc le risque de corruption et de fraude dans les scrutins.

Partager.