La vie économique de Laval

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il y a de cela quelques décennies, Laval n’était qu’une simple seigneurie de la Nouvelle-France qui avait été fondée à des buts d’agriculture. Heureusement pour son économie, la vision réussie des derniers maires de la ville couplée avec une localisation avantageuse sur la Rive-Nord de Montréal a permis à cette ville de vivre un développement économique sans précédent.

Laval

A lire aussi : Des eaux usées aux eaux potables

On dit que quatre pôles économiques précis sont source d’innovation et de développement au sein de la ville à l’heure actuelle. En premier lieu, l’industrie pharmaceutique y est extrêmement active ces dernières années. On dit notamment que deux des centres de recherches les plus importants au Canada y sont basés, ce qui est assez impressionnant! Grâce à la présence de diverses universités à Laval ainsi que sur l’île de Montréal, il est relativement facile pour ces entreprises d’aller chercher une main d’oeuvre qualifiée, favorisant leur implantation là-bas. On parlerait d’environ 5000 emplois créés par 80 entreprises.

Ensuite, ce serait l’agro-alimentaire qui, encore aujourd’hui, ferait partie des piliers de la ville. Cette industrie génèrerait environ 4 500 emplois à Laval et ferait vivre 300 entreprises et 150 producteurs agricoles. Elle ne nourrit pas uniquement la ville mais l’ensemble de la province du Québec grâce à des produits locaux de grande qualité.

A lire également : Tilt, la dimension sociale d'une cagnotte en ligne

En troisième lieu, l’industrie technologique s’y trouve elle aussi de mieux en mieux installée. Cette fois-ci, on parle de 243 entreprises en date de 2012 et de quelques milliers d’emplois de qualité. Que ce soit au niveau de jeunes startups prometteuses ou plutôt des entreprises établies depuis plus d’une décennie, Laval sait conserver ses entrepreneurs grâce à une proximité avec Montréal, ce qui garanti un bassin de clients très intéressant.

Enfin, le pôle industriel présente des chiffres très impressionnants en termes de création d’emplois. En 2013, le site de Laval Technopôle recensait approximativement 21 290 emplois créés par plus de 700 entreprises. C’est sans conteste le moteur économique le plus puissant à l’heure actuelle.

Concluons cet article en rappelant que bien que la vie économique de Laval soit de plus en plus active, une bonne partie de ses habitants y résident afin de pouvoir travailler de l’autre côté de la rive, soit directement à Montréal. Les prix élevés de l’immobilier ainsi qu’une saturation de l’île sont potentiellement à l’origine de cet exode, qui contribue malgré tout au développement de Laval.

Partager.