Les frais liés au crédit immobilier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lorsqu’on souscrit à un crédit immobilier, on ne comprend pas toujours les chiffres, notamment les frais dont le banquier nous parle. Certains frais sont intégrés dans le TEG, mais il y a bien d’autres. Il est quand même important de s’y pencher pour qu’on puisse soi-même analyser la situation. Vous pourrez ainsi faire jouer la concurrence en matière de frais. Faisons le point sur ces différents frais liés au crédit immobilier.

Les frais de dossier

A voir aussi : Quel chauffage mettre dans sa maison ?

Dès que vous déposez votre dossier de prêt immobilier, le banquier peut déjà vous parler de frais de dossier, même s’il ne l’a pas encore validé. En effet, ces frais de dossier vont être intégrés dans le taux effectif global une fois qu’on vous octroie le crédit. Ils sont variables d’un établissement à un autre et ils peuvent atteindre les 1% du montant du prêt. Vous devez donc vérifier ces frais à la souscription et prenez le temps de comparer les frais de dossier d’un établissement à un autre. Notez également qu’ils peuvent très bien être négociés, notamment si votre dossier n’est pas trop complexe.

Les assurances

Dans la plupart des cas, lorsque le banquier vous parle de taux du prêt immobilier, le montant d’assurance n’est pas toujours inclus. Pourtant, cette assurance de prêt ou assurance emprunteur est souvent exigée par les établissements bancaires, même si elle n’est pas du tout obligatoire. Votre dossier risque d’être refusé si vous ne prenez pas d’assurance de prêt immobilier.

A voir aussi : Comment choisir une bonne entreprise de rénovation ?

Le montant de cette assurance emprunteur n’est pas le même pour tous les souscripteurs. En effet, pour le déterminer, on prendra en compte votre profil, notamment votre âge, votre état de santé ainsi que les risques liés à votre activité professionnelle. Pour cette assurance emprunteur, vous pouvez prendre l’assurance groupe proposée par le banquier ou une assurance venant d’un établissement externe. Ce montant correspond le plus souvent à 0,30 ou 0,40% du montant total du prêt.

Les intérêts

C’est pour se rémunérer de la somme que la banque vous prête qu’elle demande les intérêts. Ces intérêts peuvent également varier d’une banque à une autre, même si vous présentez le même dossier. Vous pouvez même avoir un taux variable tous les mois. Vous devez y porter une attention particulière, car c’est ce qui va peser sur les frais de votre crédit immobilier.

Les frais de garantie

Si le montant que vous demandez à la banque est assez important, elle peut vous exiger une garantie pour se protéger en cas de défaillance de remboursement. Cette garantie peut être une hypothèque, une caution ou encore un privilège de prêteur de deniers. Peu importe la garantie que vous choisissez, elle occasionnera des frais. Notez toutefois que l’hypothèque est la garantie la plus coûteuse et elle va également engendrer l’intervention d’un notaire. La moins chère est le privilège de prêteur de deniers : son coût va de 0,50 à 1% du montant de l’emprunt. Cependant, la plupart des établissements bancaires demandent la caution. Ces frais liés à cette dernière se présentent sous forme de commission aux alentours de 0,8% du montant du crédit. Pour avoir un aperçu de tous ces frais, passez par ce simulateur de prêt tout en un.

 

Partager.