Les secrets d’un échauffement

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Quelques secrets pour bien s’échauffer

Que vous vouliez vous préparer à un évènement sportif ou que vous souhaitez seulement garder la forme, l’échauffement est une étape importante que vous ne devez surtout pas négliger. Si le but de ce dernier est de préparer l’organisme à l’effort nécessaire pour la course à pied pour débutant, il peut être, si vous vous y prenez mal, la source de blessure significative. Vous devez donc non seulement faire preuve de minutie, mais aussi adopter les techniques adéquates lorsque vous vous échauffez. Pour vous aider, à trouver le bon rythme voici quelques conseils.

1- Prenez votre temps

Ce n’est pas parce que votre calendrier sportif 2017 est très rempli que vous devez bâcler les séances d’entrainement. Contrairement à ce que vous pouvez penser, le risque de blessures musculaires et réelles. Tous les mouvements que vous faites sur la piste ne sont pas contrôlables. En cas d’effort trop violent, vous vous exposez à des accidents graves. Mais la sensation d’inconfort lors de l’effort sera aussi accentuée. Le carnet d’entrainement est important, mais pas aussi important que l’échauffement. Les grands sportifs vous diront même qu’il est préférable de ne pas s’entrainer plutôt que de ne pas s’échauffer.

2- Contrôlez les pauses

Les pauses sont nécessaires pour un échauffement de qualité. Toutefois, il ne faut pas laisser trop de temps de latence entre les différentes phases d’échauffement. C’est pour cela qu’il est toujours conseillé de vous équiper d’un chronomètre pour compter votre temps d’inactivité. Veillez par exemple à n’accorder que quelques secondes entre le footing, l’étirement, les lignes droites, etc. Grâce à cette technique, vous augmentez progressivement la température corporelle, par conséquent, vous préparez votre organisme à l’effort.

3- Faites les choses pas à pas

Votre échauffement est une étape à prendre pas à pas. Il est donc indispensable de le faire progressivement. Ne sautez aucune étape et surtout ne soyez pas pressé de tout de suite attaquer les phases de l’échauffement les plus difficiles. Normalement il faut d’abord passer par la phase d’échauffement générale, pour ensuite arriver à la phase d’entrainement spécifique et finir sur la phase d’entrainement terminal.

4- Hydratez-vous

Ce n’est pas seulement lors d’une course pour débutant, course de running ou course nature que vous devez vous hydrater.  Qu’il fasse chaud ou froid, il est toujours important de boire de l’eau. En effet, en faisant des efforts, vous aurez des pertes hydriques. Et pour les compenser, il n’y a aucune solution que l’eau. La règle d’or est de boire peu, mais souvent.

Partager.