Mise en place du dispositif EVcom

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est lors du rassemblement annuel du monde du transport et de la logistique écoresponsable, du 19 septembre 2019 à la cité Internationale Universitaire de Paris que tous les professionnels engagés ou non dans des dispositifs du programme Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE) se sont retrouvés. Ce fut l’occasion de lancer officiellement le dispositif EVcom.

Pour verdir les commissionnaires de transport

Pourquoi un tel projet a été mis en place ? Il est né de l’étroite collaboration de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et de l’Union des Entreprises Transport et Logistique de France (TLF) afin d’accompagner chaque commissionnaire de transport dans une politique en faveur de l’environnement et notamment la réduction des gaz à effet de serre, néfaste pour la planète.

Un projet ambitieux au service de l’environnement

Le projet EVcom se base sur l’engagement volontaire des professionnels des commissionnaires du transport à faire baisser les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) des activité du transport sur une période de trois ans. C’est donc d’ici 2022 que EVcom devra inciter 60 professionnels à s’intégrer au projet pour atteindre l’objectif écoresponsable de 120 0000 tonnes de gaz à effet de serre qui ne seront pas émis dans l’atmosphère (d’après une évaluation réalisée par l’ADEME).

Le maillon clé du monde du transport

Les commissionnaires de transport sont les maillons clés de la chaîne du transport puisque l’intermédiaire entre les professionnels du chargement et les transporteurs. Il était donc indispensable qu’ils interviennent dans le programme Engagements Volontaires pour l’Environnement pour réduire les gaz à effet de serre. Les 12 premiers professionnels qui se sont engagés dans le projet EVcom sont dans l’ensemble adhérentes à l’Union TLF et ces adhésions représentes déjà environ 20 % des besoins en adhésion. Il reste encore environ 48 entreprises à intégrer dans le dispositif afin d’atteindre l’objectif de 100 % d’ici 2022.

Les premiers trophées

À l’occasion de la cérémonie du 19 septembre, les douze entreprises primo engagés se sont vues récompensées pour cet engagement envers l’environnement et pour la transition écologique. C’est ainsi quatre trophées qui ont été décernés à un total de 12 entreprises. Les différents prix distribués concernés :

  • Premier prix pour une diminution importante des gaz à effet de serre.
  • Second prix récompense pour les actions des entreprises en faveur de l’environnement.
  • Troisième prix pour la collaboration entre chargeurs et prestataires.
  • Quatrième prix pour l’innovation.
  • Prix spécial pour le déploiement d’une optimisation du schéma de transport.
Partager.