Ramonage de cheminée : comment bien l’effectuer ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le ramonage est une étape importante en matière d’entretien de cheminée. Lorsque le ramonage est régulier, on le confie généralement aux ramoneurs professionnels. Par contre, vous avez vous-même la possibilité de ramoner ponctuellement votre cheminée, de préférence avant l’hiver. Cela permet de disposer d’une cheminée fonctionnelle et sécurisée. Voici la façon dont vous pourriez bien faire le ramonage.

Faire un ramonage chimique par bûche

Deux semaines avant que vous ne nettoyiez votre cheminée, vous avez la possibilité de faire usage d’une bûche de ramonage. Son rôle est de fixer et d’emporter avec la fumée le goudron qui est contenu dans les conduits. Le dépôt de bistre étant la principale cause de départ de feu au sein de la cheminée, le ramonage chimique va permettre de compléter le grattage mécanique. Il faut donc allumer le feu avec vos bûches habituelles ou vos combustibles habituels de sorte à bien chauffer votre cheminée. Vous obtiendrez du fioul en commandant sur https://www.mollar.fr/.

A lire aussi : Protéger sa maison: caméra de surveillance ou alarme de sécurité ?

Au bout d’une heure, vous pourrez poser la bûche sur de la braise. Lorsque la bûche est flambée ou brûlée, elle se consume au bout d’une demi-heure. Vous pourrez ensuite laisser le tout refroidir.

Procéder à un ramonage à brossage ou au hérisson

Vous pourrez faire le brossage au hérisson métallique, après que vous ayez pratiqué le ramonage chimique. Il suffit de laisser deux à trois jours d’écart avant de vous lancer dans cette prochaine étape. Entre autres, assurez-vous de prendre les dispositions nécessaires pour ne pas salir votre intérieur. Si le foyer ne peut pas se fermer, prenez une housse en plastique qui est solidement fixée aux bords par des rubans adhésifs. Raccordez ensuite le boyau de l’aspirateur à ce film de protection et mettez-le en marche. Ensuite, rendez-vous sur le toit avec une brosse de ramonage à tiges raccordables.

Lire également : Un déménagement de Québec à Montréal : pourquoi solliciter un déménageur longue distance ?

Le brossage doit être réalisé du haut vers le bas. Vous devrez brosser de façon progressive les parois et vérifier régulièrement de sorte à ne plus avoir de dépôt. Au fur et à mesure, vous devrez entrer en profondeur tout en rallongeant la tige de votre brosse. À présent, il ne vous restera qu’à nettoyer la chambre à fumée et le foyer. Par contre, dans certains cas surtout s’il y a une forte pente du toit qui est fragile, vous pourrez faire le ramonage de l’intérieur. À cet effet, il est très important, sinon obligatoire de disposer d’un masque respiratoire ou encore de lunettes de protection.

Partager.