Thérapie familiale: pour qui, pourquoi?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Adolescent(e), il vous est arrivé de maudire la terre entière d’avoir des parents aussi peu compréhensifs, si injustes et autoritaires. Aujourd’hui, parent à votre tour, vous vous en voulez d’avoir eu un jugement aussi dur envers ceux qui, comme vous aujourd’hui, s’évertuaient tout simplement à faire de leur mieux. Rassurez-vous: tout jeune parent finit un jour par passer par cette douloureuse étape de la prise de conscience. La vie de famille, de parent et d’enfant est loin d’être celle que l’on s’imagine. Si c’est le lot de chaque famille de faire face à des difficultés, lorsque celles-ci sont trop lourdes à surmonter, la thérapie familiale peut se poser en solution. La thérapie familiale: pour qui, pourquoi? Éléments de réponse.

La thérapie familiale: pour qui?

Comme son nom l’indique, la thérapie familiale s’adresse à chacun des membres d’une seule et même famille. Notons qu’il convient ici d’envisager le terme de famille au sens large: parents, frère, sœur, grands-parents, beau-père, belle-mère, demi-frère, demi-sœur, oncle, tante, voire même cousin et cousine.

Lire également : Adapter son logement pour les aînés

Une famille fonctionne généralement comme une seule et même entité. Les problèmes des uns ne tardent donc généralement pas à se répercuter sur la vie des autres. Si la discussion ne parvient pas à désamorcer la situation, une aide externe peut parfois s’avérer bénéfique.

La thérapie familiale: pourquoi?

Repli sur soi, perte d’un être cher, difficultés scolaires, mal-être, angoisses, séparation, maladie, violences, perte d’un emploi, jalousie, remise en question, rupture dans la communication,… Il n’existe pas un patient type en psychologie tant les raisons de consulter sont nombreuses et variées.

A lire également : Doit-on choisir un bon matelas pour une banquette clic clac ?

Si les problèmes présentés en thérapie familiale sont en grande partie les mêmes que ceux évoqués en thérapie individuelle, la thérapie familiale a pour objectif d’appréhender ces différents dysfonctionnements à l’échelle familiale. En réinstaurant un dialogue, elle permet de rétablir petit à petit une cohésion que l’on pensait perdue.

Proposer une thérapie familiale

Votre souhaitez soumettre l’idée à votre famille d’entamer ensemble ce type de thérapie? Pas si simple… On le sait, aujourd’hui encore, des jugements négatifs sont portés par certains à l’encontre de personnes suivies par un psychologue.

Quelles que soient les raisons qui poussent une famille à s’en remettre à un professionnel, rappelons que consulter ne doit jamais être vu comme un aveu de faiblesse mais plutôt comme une volonté de s’en sortir.

Mieux vaut donc commencer par évoquer cette possibilité en douceur en vue de ne pas braquer qui que ce soit…

Partager.