Tout savoir sur le contrat du syndic de copropriété

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le syndic de copropriété est obligatoire dans toute copropriété. Il est généralement désigné par l’assemblée générale et toute personne, qu’elle soit bénévole ou professionnelle, souhaitant postuler pour le poste de syndic devra proposer un projet fiable et intéressant. Si ce dernier est retenu par l’assemblée alors, un contrat sera élaboré et viendra préciser la durée du mandat ainsi que les rôles dudit syndic.

Quelle est la durée du contrat du syndic de copropriété ?

Il revient à l’assemblée générale de désigner le syndic de copropriété. La durée du mandat de ce dernier peut aller de 1 à 3 ans au maximum et à l’issu de délais, le contrat pourra soit être renouvelé soit révoqué. Si la durée de 3 ans est à retenir, car cela donne le temps au syndic de s’adapter à son poste, il reste que bon nombre de copropriétaires choisissent d’opter pour le contrat d’un an, ce qui leur permet par la suite de renégocier par la suite les honoraires du syndic de copropriété.

A lire également : Pourquoi acheter une fenêtre en aluminium

Le contrat du syndic de copropriété est impératif, car il recense toutes les tâches qui seront confiées au syndic de copropriété. Il intègre ainsi la durée du contrat du syndic lyon, la date sa prise de service et la date de la fin de son contrat. Il devra également mentionner les différentes tâches qui seront confiées au syndic durant son mandat.

Quelles sont les tâches affectées au syndic de copropriété ?

Il incombe divers rôles et tâches au syndic de copropriété dont l’exécution des ordres émis par l’assemblée générale et le conseil syndical, mais aussi la rédaction de compte-rendu à chaque réunion de l’assemblée et l’élaboration des devis pour les travaux urgents. D’ailleurs, en parlant de travaux, le syndic de copropriété devra également s’occuper de la comptabilité de la copropriété et s’assurer que les copropriétaires s’acquittent du paiement des factures dédiées pour les travaux aux espaces communs. Il devra également tenir à jour les comptes des copropriétaires et présenter à chaque réunion de l’assemblée générale l’état de la caisse de la copropriété et les budgets nécessaires pour le recouvrement des travaux et des dettes.

Lire également : L'évolution du marché immobilier dans le sud-ouest de la France

Le syndic de copropriété devra également gérer les parties communes et engager des employés pour s’occuper des parties communes, notamment des travaux d’entretien courant. Le conseil syndical lui délègue également le paiement des salaires des employés de la copropriété et s’engage à trouver des remplaçants au plus vite en cas de démission ou de congé. Enfin, il conviendra de rappeler que le syndic de copropriété devra gérer les équipements tels que le chauffage, l’ascenseur ou encore les espaces verts et s’assurer qu’ils soient bien entretenus.

Partager.