L’UE prête à atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Union européenne est en bonne voie pour atteindre ses objectifs de 2020 en ce qui concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Cependant, l’Agence européenne pour l’Environnement (AEE) pointe six pays du doigt parmi les Etats membres de l’Union européenne. Parmi ces pays : la Belgique.

Si l’Union européenne est en bonne voie pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et en matière d’énergies renouvelables, elle est à la peine sur le plan de l’efficacité énergétique. Pour rappel, dans l’optique de la lutte contre le réchauffement climatique, l’Union européenne s’est imposée de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20%, de passer à 20% d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique et de réduire sa consommation énergétique de 20%.

Si l’Union européenne est en bonne posture pour atteindre ses objectifs en 2020 et que de bons progrès sont visibles (d’après un rapport de l’AEE), aucun Etat membre n’est encore prêt à atteindre les trois objectifs. Plus précisément, L’AEE explique que l’UE européenne en est à 18% de réduction de ses émissions de GES par rapport à 1990 et l’objectif de 20% devrait même être dépassé en 2020 !

A lire aussi : Les taux hypothécaires continueront de baisser en 2015!

Les mauvais élèves

Malheureusement, tous les pays de l’Union européenne ne sont pas de bons élèves en la matière et six Etats membres sont pointés du doigt par l’AEE en matière de réduction de GES. L’Autriche, la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne, la Finlande et l’Irlande doivent donc réagir puisque le rapport indique que ces pays doivent augmenter leurs efforts pour “élaborer, adopter et mettre en oeuvre des politiques de réduction des émissions”. On attend donc avec impatience que notre pays réagisse et propose des incitants plus importants pour les ménages qui souhaiteraient investir dans les panneaux photovoltaïques et autres systèmes de chauffage comme les pompes à chaleur, les chaudières “nouvelle génération” ou encore le solaire thermique et le boiler thermodynamique !

 

Partager.