Allocations de chômage : combien allez-vous percevoir ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

pole emploi

En cas de chômage, les allocations ne sont pas payées immédiatement. Pôle emploi fait le compte de la valeur de votre allocation en fonction de l’âge et de la durée des cotisations du chômeur. Ci-dessous quelques informations importantes à savoir sur ce sujet.

A lire aussi : L’étude du poste de travail, une garantie pour le confort des salariés

De quoi dépendent les allocations de chômage ?

Les allocations dépendent du salaire du chômeur au moment où il travaillait encore. Sa valeur est donc calculée à partir des salaires bruts des douze derniers mois du chômeur, en comptant les avantages sur lesquels ont été retranchées les contributions à l’assurance. Les jours d’absence non acquittés sont soustraits du nombre de jours travaillés. En revanche, les dédommagements de licenciement ou de congés acquittés ne sont pas considérés dans ce salaire. Ainsi, Pôle emploi compte un salaire journalier de référence.

La valeur des allocations

Un chômeur peut percevoir une allocation de chômage par deux manières différentes. Soit il perçoit une allocation brute d’environ 40,4 % du salaire journalier de référence ajouté de 11,72 €/jour, soit de 57 % du salaire journalier de référence. Toutefois, depuis le premier octobre 2014, ce rapport a diminué de 57,4 % à 57 %, ce qui a affaibli la valeur des allocations chômage pour les ouvriers qui ont perçu plus de 2054 € bruts par mois durant leur temps de travail. Le montant des allocations ne peut être moins de 28,58 € brut par jour et plus de 75 % du salaire journalier de référence. Selon la règle établit par l’Unédic, si le salaire mensuel du chômeur était moins de 1143,30 €, il perçoit une allocation d’environ 75 % de sa rémunération brut antérieur.

Lire également : Comment utiliser la PLV pour booster sa marque?

Qu’est-ce qu’on entend par le « système des droits rechargeables » ?

Depuis le premier octobre 2014, le « système des droits rechargeables » s’applique à tous les sans-emploi dédommagés par Pôle emploi. Ce système stipule que plus un individu travaille, plus il épargne de droits à l’assurance emprunteur chomage. Le but est d’inciter davantage les demandeurs d’emploi à retrouver une fonction, même précaire.

 

Partager.