Assurance auto : 5 moyens pour réduire sa prime d’assurance

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le prix de l’assurance n’a cessé d’augmenter depuis des années. Et selon les spécialistes, cette tendance n’est pas près de s’inverser. Les jeunes conducteurs et les malussés sont les plus lésés par cette situation. Pourtant, sous peine de payer une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 euros, il n’est pas question de rouler sans assurance. Réduire sa prime d’assurance auto est la solution.

Choisir une assurance plus adéquate

Avant toute chose, les garanties essentielles d’une assurance auto à laquelle vous devez souscrire doivent être adaptées à vos besoins. Bien que l’assurance auto la plus sécuritaire soit l’assurance tous risques. Tout le monde n’a pas toujours besoin de tant de couvertures qui font exploser la prime assurance.

A découvrir également : Usure de la voiture : à quelles pièces faire attention ?

Une formule TIERS comme celle proposée par AXA vous permet de couvrir à la fois la voiture et le conducteur et plus encore. Cette formule inclut la responsabilité civile, la défense pénale, la sécurité du conducteur, l’assistance 24/24 ainsi que la garantie Joker – pur produit AXA.

Revoir les conditions de son assurance auto

Le coût d’une assurance auto varie énormément d’un assuré à un autre. Le calcul du montant de la prime d’assurance prend en compte de nombreux critères. Si l’un ou plusieurs de ces critères ont changé pour vous, cela peut jouer en votre faveur et vous permettre de renégocier votre prime d’assurance.

A lire en complément : Louer une voiture sur Internet ou louer pas cher ?

Votre habitude de conduite, entre autres, entrent dans le calcul de votre prime d’assurance. Si vous roulez moins qu’avant, parce que vous avez opté pour le télétravail ou avez déménagé plus près de votre lieu de travail, cela peut changer la donne.

S’assurer auprès d’un seul assureur

Dans le cas où vous êtes propriétaire de plusieurs véhicules, il est souvent plus avantageux de les assurer tous auprès d’un seul assureur. Vous pouvez également noter que l’assureur offre souvent un rabais pour les assurances auto pour famille.

Pour reprendre l’exemple de AXA, vous pouvez remarquer que l’établissement propose une offre intéressante à ceux qui souscrivent plusieurs sortes d’assurances chez eux. Vous pouvez vous renseigner sur leur offre 2,3,4, 5 mois de cotisation remboursés pour 2,3,4,5 nouveaux contrats souscrits.

Réduire au maximum les risques

Voiture puissante, stationnement sur parking ouvert ou non surveillé, adresse dans un quartier chaud…autant de facteurs jouant sur le prix de votre assurance auto. En optant pour une voiture moins puissante ou plus vieille, en optant pour un garage clos, en ajoutant un système antivol, vous diminuez les risques de sinistres.

En prouvant que vous avez conduit prudemment, en ne commettant aucun sinistre, vous gagnez des points et faites également baisser votre prime d’assurance. En somme, il est essentiel de conduire prudemment.

Connaître le mécanisme du bonus-malus

Le bonus-malus est le système mis en place par les assureurs. Un malus vaut une augmentation des primes alors qu’un bonus vaut une diminution. Le bonus-malus est en lien étroit avec les sinistres. Certains conseillent de ne pas déclarer certains sinistres que l’on peut considérer comme pas graves.

Néanmoins, il est très important de connaître les sinistres n’entraînant pas forcément un malus, donc une augmentation de la prime d’assurance. Si vous avez une garantie bris de glace, il vaut mieux le déclarer pour mettre en œuvre la couverture de votre assurance. Ce type de sinistre n’active pas le malus.

Partager.