Assurance emprunteur : nos conseils pour bien choisir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Investir dans l’immobilier est une opération qui doit être faite avec tact et beaucoup de vigilance compte tenu de la valeur des montants en jeu. Aussi, de nombreux facteurs peuvent contribuer à assurer votre capacité à rembourser. C’est le cas de l’assurance emprunteur. À travers cet article, retrouvez les points essentiels dont il faut tenir compte pour bien choisir son assurance emprunteur.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Pour garantir le remboursement effectif du prêt immobilier souscrit, l’organisme prêteur (généralement la banque) recommande dans la quasi-totalité des cas, la souscription en parallèle d’une assurance emprunteur. Comme défini dans l’article L. 312-9 du code de la consommation, il s’agit d’une garantie qui permet d’anticiper sur la survenance d’éventuels défauts de paiement pour des raisons de décès, d’invalidité, de perte d’emploi, de maladie, etc.

A voir aussi : E-cigarette liquide jaune ?

Aucune disposition légale ne vous oblige de souscrire une assurance emprunteur. Cependant, personne ne contrôlant les aléas de la vie, pour prévenir toutes situations pouvant vous empêcher d’honorer votre engagement auprès de la banque, il vous est tout bénéfique de souscrire à une assurance emprunteur. Elle vous protège vous et votre banque.

En général, votre banque vous proposera une assurance (Contrat d’assurance de groupe pré-négocié par la banque), mais l’ensemble des lois qui se sont succédées depuis 2010, avec la loi Lagarde, la loi Hamon en 2014 et la loi Sapin en 2016, vous confèrent le libre choix. Vous pouvez donc adhérer à la proposition de la banque ou choisir une autre assurance emprunteur. De toutes les façons, toutes les assurances individuelles proposent au moins les mêmes garanties.

A lire aussi : Comment travaille un thérapeute manuel ?

L’étendue des garanties comme facteur essentiel de choix

Qu’il s’agisse d’un prêt immobilier déjà souscrit ou qu’il s’agisse de votre prochain prêt, il est nécessaire d’être vigilant sur les garanties et les exclusions offertes par les assureurs afin d’éviter les mauvaises surprises. De quoi s’agit-il réellement ? Il est question de la garantie décès qui couvre le remboursement intégral des sommes restants à devoir au moment du décès, la garantie en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) qui selon les cas, couvre partiellement ou totalement le capital restant dû et la garantie couvrant l’incapacité temporaire et totale de travail (ITT).

Outre ces garanties dites obligatoires, recherchez aussi les garanties facultatives comme la garantie d’invalidité permanente partielle (IPP) ou encore la garantie de perte d’emploi et l’âge limite au-delà duquel ces garanties d’assurance ne s’appliqueront plus ainsi que le délai de franchise.

assur&me propose par exemple un contrat qui vous offre un niveau de garanties au moins équivalent à celui de votre banque. Les tarifs peuvent être très avantageux selon votre profil.

Les exclusions de garantie

Voilà un point essentiel auquel vous devez tout aussi accorder une grande importance lors du choix de votre assurance emprunteur. Ce sont des situations dans lesquelles votre assurance emprunteur ne peut couvrir une certaine catégorie de risques et elles sont définies dans le contrat. Ces exclusions prennent en compte principalement les délits de l’assuré, l’escroquerie, les crimes, les conséquences liées à la consommation d’alcool ou de stupéfiants, les faits de guerre, les émeutes, etc.

Partager.