Attelle de poignet/pouce : tout savoir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les doigts et le poignet font partie avec les chevilles des zones les plus touchées lors d’une pratique sportive régulière ou d’une activité physique au sens large. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise. Plus nous utilisons nos mains, plus nous augmentons le risque qu’elles soient touchées. Utiles pour travailler, faire sa toilette, soigner, porter, caresser, se divertir et jouer, cuisiner, entretenir son habitation, conduire notamment, les mains sont une partie très importante de notre organisme. Elles nous sont même indispensables. Et, ce n’est pas l’ère du digital qui va les mettre au repos, bien au contraire ! Bref, les traumatismes sont nombreux et les attelles pour le pouce et le poignet sont nombreuses. Gros plan sur ces orthèses qui présentent moult avantages. 

L’utilisation d’une attelle

Les attelles de pouce en pharmacie et en parapharmacie, mais aussi au sens large, toutes les attelles, ont principalement trois usages. 

Les attelles ou orthèses peuvent en effet réduire l’inflammation, la douleur ou encore éviter les éventuelles déformations. Elles ne se portent alors que quelques heures consécutives afin de mettre au repos le pouce et le poignet par exemple. Il est également possible d’utiliser une attelle lors d’une entorse grave ou suite à une opération. Cette dernière se porte alors de manière continue pour mettre au repos la partie du corps concernée. Elle est alors conservée jusqu’à ce que le médecin décide du contraire. Enfin, l’attelle peut faciliter les mouvements ou protéger les articulations lorsque l'on fait un effort comme le fait de porter des charges lourdes par exemple. Elles permettent alors de compenser une défaillance plus ou moins importante en réduisant la déformation. 

Le choix de l’attelle

Les attelles permettent de soulager une partie du corps en réduisant la tension et en limitant ses mouvements, limiter les mouvements en immobilisant cette partie du corps ou encore de favoriser la guérison à l'image de certains aliments, tout en soulageant les éventuelles douleurs. Et, pour choisir celle qui convient le mieux, il convient de se rapprocher de son praticien. En fonction de sa morphologie, de sa pathologie, de la correction souhaitée, mais aussi du maintien, un modèle sera plus approprié qu’un autre. Les modèles d'orthèses pour pouce/poignet disponibles en pharmacie, mais aussi en parapharmacie étant fort nombreux. Il existe en effet des attelles de poignet ambidextres, des attelles poignet-pouce ou encore des orthèses de pouce, des orthèses d'immobilisation du poignet notamment. 

Selon les cas et les situations, l'attelle sur mesure ou l'attelle de série convient le mieux. Le cas par exemple des orthèses pouce/poignet thermo-formable sont un bon compromis entre les deux. En effet, elles s’adaptent à l’anatomie de chacun et se ferment par des sangles réglables, outre le fait qu’elles existent en différentes tailles.

La prise en charge de l’attelle

Dans le cas d’une opération, d’une blessure ou encore d’une maladie telle que la rhizarthrose, la prise en charge de l’attelle peut atteindre les 100%. Cela dépend de la situation, mais aussi et surtout, du contrat de mutuelle santé souscrit. Bien entendu, en l’absence d’ordonnance, l’attelle sera entièrement à la charge du patient. À noter que certains équipements requièrent la validation préalable de la Sécurité sociale. Mieux vaut dès lors attendre cette autorisation avant d’engager les frais, sans quoi il peut être impossible d’obtenir un remboursement. 

Partager.