Les certificats et les signatures électroniques

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La dématérialisation des échanges exige un environnement de confiance entre les différentes parties. Le transfert des documents via le web est très risqué car les informations peuvent être modifiées ou volées lors de leur acheminement. Le certificat électronique vient de solutionner ce problème et apporte plus de sécurité au transfert d’informations. Les documents d’ores et déjà peuvent être signés électroniquement grâce à ce certificat et un logiciel de signature électronique.

Une signature électronique c’est quoi exactement ?

Revenons tout d’abord à la signature manuscrite qui est une sorte de marque personnelle qu’un signataire appose sur un documentpapier volontairement et qui exprime son accord.

A voir aussi : Caisse enregistreuse sécurisée et loi 2018 : êtes-vous prêt ?

La signature électronique est la transposition exacte de la signature manuscrite mais numériquement. A côté du certificat électronique délivré par une autorité de certification, un logiciel de signature électronique est aussi indispensable et pourrait être téléchargé gratuitement sur internet.

La signature électronique implique trois composantes : le document à signer, la signature elle-même et le certificat électronique qui garantit l’authenticité du signataire.

A découvrir également : L'usinage CNC vs L'impression 3D

La signature électronique peut se faire avec principalement deux niveaux de contrôle. Le premier niveau consiste à contrôler l’intégrité du document sans vérifier l’identité du signataire, le deuxième niveau consiste à vérifier aussi bien l’intégrité du document que l’identification du signataire.

Pourquoi signer électroniquement les documents ?

La signature électronique, comme la signature manuscrite, sert à identifier l’auteur ou le signataire d’un document numérique. Elle est vérifiée grâce au certificat électronique qui constitue une composante essentielle dans la signature électronique des documents.

La signature électronique est considérée comme légale au même titre que la signature manuscrite car elle confère l’authentification, la confidentialité, l’intégrité et l’engagement.

L’authentification permet de vérifier l’identité d’une personne donc d’où émane un document et que la transaction est faite correctement. La signature électronique permet aussi de vérifier si e document est intact, c’est-à-dire n’a subi aucune modification volontaire ou involontaire lors de son transfert.

Egalement, la signature électronique ne donne pas le droit au renoncement à l’engagement exprimé par la signature électronique des documents. Pareil pour le destinataire qui ne peut pas nier avoir reçu le document.

La signature et le certificat électroniques peuvent être utilisés pour des usages personnels comme la déclaration des revenus ou pour des usages professionnels comme la signature des factures, des devis, des bons de commande, la déclaration douanière ou les déclarations sociales.

Partager.