Comment est calculé l’APL en maison de retraite ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’ APL ou le soutien au logement personnalisé est la principale rémunération pour subventionner les coûts du logement. Cette subvention réduit le fardeau des prêts immobiliers, du loyer ou des dépenses pour rester dans une maison de soins infirmiers.

Quelles sont les conditions d’attribution de l’APL ?

Le soutien au logement personnalisé (APL) permet aux aînés de réduire les coûts de logement à domicile ou dans les maisons de retraite.

A lire aussi : Quel est le plafond pour un couple pour toucher le RSA ?

Le LPA est accordé aux personnes âgées (et autres utilisateurs)  :

  • Locataires d’un contrat de résidence (un accord a été signé entre le propriétaire et l’Etat), y compris les résidents d’une institution d’accueil (maison de retraite, Ehpad, ULSD) ou avec une famille d’accueil, propriétaire
  • qui a pris une taxe d’entrée sociale (Pas) Propriété de la maison prêt (Pap) ou un prêt fixe (Pc) avant ou entre le 1er février 2018 et le 31 décembre 2019, s’ils ont acheté une vieille maison dans la zone 3 (c’est-à-dire dans une zone où la demande dépasse considérablement l’offre).

Attention  : L’adhésion à la LPA a été supprimée et ne sera plus accordée aux personnes ayant reçu un prêt après les dates susmentionnées.

A lire en complément : Comment obtenir un taux d'invalidité ?

Autres critères pour bénéficier de l’APL :

  • ont des ressources sous les plafonds, qui varient en fonction de la situation personnelle,
  • vivent dans un espace de vie décent avec un minimum de confort (eau chaude, électricité, chauffage) et respectent les normes de santé, de sécurité et de surface (minimum 9 m² pour une personne, 16 m² pour deux, puis 9 m² pour chaque personne en plus),
  • l’appartement doit être
  • larésidence principale

  • du bénéficiaire, pour le locataire l’appartement ne peut pas appartenir à un ascendant (enfants, petits-enfants), un
  • être un descendant ou un conjoint, partenaire ou partenaire, français ou avoir un permis de séjour valide.

Les personnes qui ne satisfont pas à ces critères peuvent demander une allocation de logement social (ALS) dans des conditions moins strictes.

Quel est le montant de l’APL ?

Le niveau de LPA accordé aux personnes âgées dépend de plusieurs facteurs  :

  • le niveau de revenu du bénéficiaire,
  • le type de logement,
  • les dépenses de logement,
  • le lieu de résidence,
  • le nombre de personnes dans le ménage.

La demande d’aide au logement est soumise au Fonds d’allocations familiales (CAF) ou à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) , conformément au régime de protection sociale du bénéficiaire. La demande d’aide au logement, y compris le certificat de résidence dans le ménage, doit être complétée et envoyée au Caf/MSA magasin le plus près de chez vous.

La CAF propose une simulation sur son site Web (www.caf.fr), qui permet d’évaluer le niveau d’APL qui peut bénéficier à une personne âgée dans les situations les plus courantes.

paiement de l’APL est effectué mensuellement. L’indemnité est versée à partir du premier jour du mois civil suivant l’octroi. La LPA peut être versée directement à la maison de retraite du bénéficiaire sur demande Le . Cette demande de paiement direct d’un APL principal est cosignée par le demandeur et le gestionnaire de l’établissement.

Le bénéficiaire ne paie alors que la différence entre le montant de l’APL et le prix de l’hébergement de la propriété qui l’accueille. L’APL peut être combinée à l’aide sociale à l’hébergement (ASH), mais elle est incluse dans le revenu des personnes âgées qui le souhaitent.

Comment est l’APL révisé ou suspendu ?

Depuis le 1er janvier 2021, le calcul des ressources pour déterminer le droit à l’APL et le niveau de soutien au logement a changé.

Ce sont maintenant les crédits des douze derniers mois qui seront pris en compte. L’ APL est ensuite réexaminée tous les trois mois.

  • L’ APL pour janvier, février et mars 2021 est donc calculée à partir des revenus de décembre 2019 à novembre 2020 ;
  • les LPA pour avril, mai et juin 2021 seront ensuite recalculées en fonction des revenus de mars 2020 à février 2021
  • ,

  • etc.

D’ autre part, l’augmentation du loyer n’est pas prise en compte dans le calcul du montant des APL au cours de l’année.

Tous les trois mois, les FAC vérifient si la personne a droit à l’APL et lui fournit le nouveau montant d’aide qu’elle reçoit, selon le développement de son Situation et échelle.

Note  : Ces modifications ne concernent pas les bénéficiaires de l’adhésion à l’APL.

Si le bénéficiaire ne paie pas le loyer ou la période de remboursement pendant plus de deux mois, le paiement de l’APL peut être suspendu . En cas d’endettement important, il est recommandé de communiquer avec la CCAS ou les FAC (en ligne ou par téléphone).

Partager.