Comment est fabriqué le CBD ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec le succès mondial du cannabis, le CBD, qui est une molécule présente dans le chanvre, gagne en intérêt. Ce composant est largement utilisé dans le domaine de la médecine, en particulier pour ses vertus thérapeutiques. Bien qu’il soit toujours interdit dans certains pays parce que le cannabis n’a pas une bonne réputation, car il contient généralement du THC, une molécule psychotrope, ce qui n’est pas le cas du CBD, sa culture est toujours autorisée sous certaines conditions.

Vous souhaitez vous lancer dans la culture de fleurs de CBD ? Ou souhaitez-vous optimiser votre production ?

A découvrir également : 4 techniques de massage asiatique qui vous feront un bien fou !

CBD, qu’est-ce que c’est ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule du groupe des cannabinoïdes, que l’on trouve dans le chanvre. Le chanvre, encore appelé cannabis, est une plante de la famille des Cannabaceae avec une certaine teneur en THC (tétrahydrocannabinol) selon les variétés. Il offre de nombreuses utilisations, notamment la construction, les cosmétiques, l’isolation phonique, la nourriture et les médicaments.

En France, le CBD utilisé pour fabriquer ses différents produits est extrait du chanvre industriel, qui ne contient qu’un très faible pourcentage de THC, soit moins de 0,2 %, de sorte qu’il est autorisé à être commercialisé. Contrairement au THC, considéré comme une substance narcotique, le CBD ou le cannabidiol ne provoque aucun effet psychotrope.

A voir aussi : Balnéothérapie : la guérison par l’eau

Comment puis-je produire du CBD ?

Pour cultiver des fleurs naturelles de CBD, vous devez prendre soin de votre plantation de cannabis. Le cannabis est l’une des plantes qui n’ont pas besoin d’intervention humaine pour se développer. Mais pour obtenir le rendement le plus optimal, nous pouvons l’apporter tout ce dont il a besoin pour produire de beaux bourgeons.

Pour cela, il faut d’abord choisir son type de culture. Il y en a 3 principaux :

  • Outdoor Culture : C’est la méthode la plus « naturelle » pour cultiver du cannabis CBD. Les plants de chanvre sont ensuite cultivés à l’extérieur, ce qui rend leurs fleurs de CBD robustes. En effet, ces derniers bénéficient pleinement de leur environnement naturel, ce qui les aide à obtenir un rendement assez important. C’est également le processus le plus respectueux de l’environnement et le plus économique car l’environnement dans lequel elles poussent fournit presque tout ce dont ils ont besoin pour les plantes. D’autre part, ils seront également exposés aux dangers liés aux intempéries et aux « dangers » externes, tels que les insectes. Il faut donc être bien informé et attentif à ce type de culture.
  • Culture en serre : C’est un peu la même chose que la culture en plein air, c’est seulement ici que les fleurs de chanvre CBD sont en outre protégées par un serre. La serre crée un microclimat autour des plantations et permet aux producteurs de contrôler certains paramètres de culture. Grâce à ce microclimat, les plantes bénéficient d’une croissance maximale et permettent également d’éviter certains inconvénients liés à la culture en extérieur, comme éviter les insectes sans utiliser de produits chimiques. Vous pouvez donc planter des plants de CBD qui vous offriront des fleurs de CBD biologiques.
  • Culture intérieure : Comme son nom l’indique, la culture intérieure se déroule donc à l’intérieur. Cela peut se faire dans des hangars, mais aussi dans un simple placard. Ce type de culture permet de contrôler absolument tous les paramètres qui peuvent modifier la croissance des semis. L’inconvénient de ce type de culture est qu’il consomme beaucoup d’énergie (électricité) et que les insectes profitent également de cette installation pour infester les plantes plus facilement que s’ils étaient à l’extérieur.

Choisir un terrain approprié pour cultiver du CBD naturel

Afin d’avoir des plantes de CBD naturelles et biologiques, nous vous conseillons d’acheter vos plantes dans des zones de culture de cannabis qui sont également biologiques et respectueuses de la nature. Ensuite, vous devrez choisir un sol de bonne qualité, riche en micronutriments, afin de profiter de fleurs de CBD de bonne qualité.

En optant pour un sol de qualité supérieure, vous contrôlez la source nutritive de vos plantes de chanvre et vous serez donc moins dépendants des engrais chimiques, ce qui vous permettra également de conserver des fleurs de CBD biologiques.

En effet, en utilisant les produits chimiques, les molécules qu’elles contiennent seront ensuite logées dans la terre, provoquant des flux agressifs qui auront un effet dévastateur sur l’environnement.

C’est pourquoi nous vous conseillons de vous assurer de choisir les bons semis et une culture de qualité. de l’espace pour ne pas avoir à abuser de l’utilisation d’engrais.

Ensuite, il y a d’autres facteurs à voir lors de la création d’une culture naturelle de CBD (et de bio).

Quelle est la meilleure eau pour les semis ?

Toutes les plantes, quelle que soit leur variété, ont besoin d’eau pour pousser et fournir des fleurs et des fruits de bonne qualité. C’est leur nourriture numéro 1 !

Donc, pour avoir des plantes belles et robustes, il est nécessaire de s’occuper de l’eau qui leur est apportée.

Si vous avez opté pour la culture en plein air, vous n’aurez pas à vous soucier de l’eau, car la nature s’en occupera. Mais pour les deux autres types de culture, c’est à vous de vous inquiéter.

La qualité de l’eau est primordiale pour la culture du cannabis. En effet, c’est l’eau qui aide à transporter les nutriments et l’oxygène nécessaires dans vos plantes. Si le débit d’eau fait mal ou si la quantité/qualité est non disponibles, les semis ne peuvent pas obtenir ce dont ils ont besoin pour cultiver et ils peuvent être délétères, voire fatals.

Le premier facteur contrôlé dans votre eau est donc son pH.

L’importance du pH pour la plantation de cannabis CBD

La valeur du pH est ce qui spécifie l’acidité ou la basicité (alcalinité) des fluides dont l’eau fait partie. Il convient de noter que l’eau acide a un pH faible entre 1 et 6, alors que le pH de l’eau basique est plus élevé, entre 8 et 14. Si votre eau a un pH de 7, cela signifie qu’elle est neutre.

Le pH de l’eau peut être modifié en y ajoutant certains éléments ou en modifiant les sources.

Mais il y a des situations où vous n’avez pas besoin d’ajuster le niveau de pH de votre eau. Par exemple, certains engrais réduisent la Le pH de l’eau, souvent tiré du robinet, dont le pH est plus élevé.

Si vous avez opté pour la culture biologique et le sol, le pH de votre eau n’est pas aussi important. Dans une culture biologique, les micro-organismes vivant dans la terre aideront les plantes à absorber les nutriments. En modifiant le pH de votre eau, vous risquez de tuer ces micro-organismes et donc de perturber vos cultures.

La vente du CBD en question

Avec un bon semis, de la bonne eau et un sol de qualité avec un PH adéquat, n’importe qui peut faire pousser son CBD ! Il suffit d’un peu de patience et la plante devrait pointer le bout de son nez…

En revanche, en ce qui concerne la revente, il y a un peu plus de questions à se poser. Cliquez ici si vous souhaitez savoir qui peut vendre du CBD, si il est possible de vendre le CBD que l’on fait pousser, ainsi que toutes les autres questions légales à se poser avant d’envisager l’ouverture de sa boutique spécialisée dans le CBD en france. 

Comme vous le verrez, cela mérite à la fois du travail et de la réflexion. En attendant, vous pourrez toujours acheter quantité de produits en lien avec le CBD. Fleurs, huiles, résines et autres produits dérivés tels que des vaporisateurs… On y trouve à peu près tout ce qu’il est possible de consommer en matière de CBD en France à l’heure actuelle. On trouve même des produits à base de CBD spécialement réservés aux animaux. Ces produits peuvent dans certaines situations soulager le stress et certaines douleurs chez votre animal de compagnie. 

Partager.