Comment éviter d’être en retard de remboursement ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

credit-remboursementSelon un récente étude parue il y a 2 semaines, il semblerait que plus de 350 000 Belges soient en retard de remboursement de crédit ce qui représente une hausse de 2,5%. Cette augmentation concerne à la fois les crédits hypothécaires et les prêts personnels. Pourtant, le nombre de prêts en cours, lui, a diminué de près de 0,5% sur la même période. Quelles sont les causes ?

Les causes de retard de remboursement peuvent être variées en fonction des situations. Il se peut que les mensualités de remboursement soient trop élevées par rapport aux revenus de la personne ou encore qu’une personne perde son emploi. C’est pourquoi il vaut mieux essayer de se préparer aux imprévus.

A découvrir également : Obtenir la licence 4, c’est impératif pour la mise en place d’un bar

Prendre le temps de choisir son prêt personnel ou hypothécaire !

C’est un point essentiel que beaucoup de personnes négligent encore trop souvent malheureusement. Pour obtenir un bon prêt, il ne faut pas foncer tête baissée ! Dans le cas d’un prêt hypothécaire, il sera d’autant plus important de prendre son temps afin de choisir la bonne solution ! Avant de signer quoi que ce soit, il faut impérativement faire une comparaison de crédit que ce soit dans des agences physiques ou sur internet en vous rendant sur une plateforme de simulation de crédit en ligne . Si vous choisissez trop vite, il se peut que vos mensualités de remboursement ne soient pas adaptées à votre situation financière ou encore qu’il n’existe pas d’adaptation des mensualités en cas d’imprévu !

Adaptez vos mensualités de remboursement

Certaines personnes préfèrent payer plus par mois pour rembourser au plus vite leur emprunt. Cette logique n’est pas dénuée de sens et elle vous permettra même de payer moins d’intérêts. Cependant il ne faut pas que votre emprunt prennent une trop grosse part de vos revenus ce qui vous empêcherait de vivre correctement. En effet, il est recommandé de ne pas dépasser 33% de ses revenus.

A lire également : La psychologie: Pourquoi faut-il consulter ?

Enfin, vérifiez qu’il existe une possibilité de modifier et adapter vos mensualités en cas d’imprévu. Il existe des assurances crédits qui vous couvriront en cas de perte d’emploi ou d’invalidité de travail par exemple.

Partager.