Comment faire un divorce à l’amiable ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez pris la décision de divorcer ? Eh bien la procédure de divorce est longue et nécessite beaucoup de temps. Cependant, il y en a moins lorsque vous décidez de faire un divorce à l’amiable. Comment procéder ? Suivez-nous dans cet article pour le découvrir.

Prendre rendez-vous avec deux avocats

Si vous voulez faire un divorce à l’amiable sans juge, il est nécessaire pour chaque conjoint de prendre un avocat. En d’autres termes, vous constituez deux parties : un conjoint avec son avocat.

A voir aussi : Comment obtenir une aide à domicile pour personne âgée ?

Pour que le divorce se passe bien et que vos intérêts soient bien défendus, vous devez prendre des avocats compétents. Pour choisir un bon avocat, vous pouvez tenir compte de sa prestation, le tarif qu’il exige ainsi que les possibles évaluations en ligne. MAÎTRE HENRI VIGUIER est un excellent avocat pour votre divorce à l’amiable. Situé à Marseille, cet avocat est spécialisé en divorce à l’amiable et divorce contentieux. De par sa qualité de prestation, Maître Viguier a traité plusieurs milliers de dossiers de divorce, et ce, depuis de nombreuses années. Aussi, il propose des tarifs raisonnables avec un rapport qualité-prix. Pour un divorce à l’amiable, contactez donc Maître Viguier à Marseille .

Après le choix des avocats, la procédure à suivre vous sera communiquée au premier rendez-vous. Il vous sera communiqué également les pièces à réunir ainsi que les diligences que vous devrez accomplir. L’un des avocats entre alors en contact avec l’autre pour commencer les négociations du divorce.

A lire aussi : Comment est calculé l'APL en maison de retraite ?

Les autres étapes du divorce

Si votre conjoint et vous êtes propriétaires d’un immeuble ensemble, vous devez faire appeler à un notaire. Celui-ci se chargera d’établir un état liquidatif dans lequel sera inscrit, le marbre la répartition des biens communs entre époux ainsi que les soultes à verser s’il y en avait. Notez que cela engendrera des frais à la charge des deux conjoints.

Ensuite, il s’agira de négocier et rédiger la convention. Cela se fera en présence des deux parties au cours des réunions qui seront organisées à cet effet. Lors de ces réunions, les parties se mettent d’accord sur les modalités matérielles du divorce. Lorsque les parties se mettent d’accord sur les modalités, les deux avocats vont alors rédiger la convention qui sera signée par les conjoints.

Pour finir, un délai d’ordre public de 15 jours est accordé pour contester. En cas de non-contestation ; vous devez maintenant enregistrer la convention auprès des minutes du notaire. Les frais d’enregistrement sont bien sûr à la charge des deux conjoints. Une fois l’enregistrement de la convention faite, vous serez officiellement divorcés.

Partager.