Comment fonctionne la vérification d’identité au sein des entreprises ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La vérification d’identité au sein des entreprises est un procédé très important, car elle permet aux entreprises de s’assurer de collaborer avec les bonnes personnes (clients). De ce fait, en cas de litige avec l’une de ces personnes, cette identité est la seule chose qui permettra à l’entreprise de se sortir d’affaire sans difficulté.

Alors, comment fonctionne cette vérification d’identité au sein des entreprises ?

A voir aussi : L'e-cigarette pourrait-être dangereux pour la santé

À travers la procédure Know Your Customer

La vérification d’identité permet aux entreprises de prévenir et d’éviter des fraudes sur identité surtout lors du premier contact avec un interlocuteur. Cet interlocuteur peut être une personne physique comme une personne morale.

La procédure KYC (Know Your Customer) est une mesure sécuritaire de vérification d’identité utilisée par beaucoup d’entreprises. Cette procédure est toujours appliquée au cours de l’enregistrement d’un nouveau client. Au cours de la vérification avec cette procédure, il est exigé du client certains documents.

Lire également : Les applis de rencontre grimpent en popularité

Quand il s’agit d’une personne physique, elle devra fournir une copie de sa pièce d’identité valide et une preuve de domicile de moins de 3 mois. Pour une personne morale, il faudra une copie des statuts de l’entreprise, les bilans comptables, une pièce d’identité valide du représentant légal, la déclaration des statuts au journal officiel pour les associations, etc.

Bien que le KYC soit une obligation légale, les PME et TPE qui ont un chiffre d’affaires annuel de moins de huit millions d’euros peuvent conformément à la loi MACRON en son article 213 prétendre à la confidentialité des publications de leurs résultats.

Retenez que le KYC permet aux entreprises d’éviter d’être mêlées dans des affaires de corruption ou de fraude fiscale.

À travers le contrôle d’une pièce d’identité avec photo

L’entreprise peut vérifier l’identité d’une personne à travers sa pièce d’identité comportant une photo. Pour cela, cette pièce d’identité doit être authentique, à jour et valide. Elle doit être délivrée par l’État, indiquer le nom de la personne qui la présente ainsi que sa photo. Elle doit également contenir un numéro d’identification unique que l’entreprise pourra vérifier à tout moment auprès de l’organe ayant délivré la pièce.

C’est une procédure de vérification simple et rapide qui concerne principalement les personnes physiques. La seule recommandation pour l’entreprise est de s’assurer de l’authenticité de la pièce en portant une attention particulière aux éléments de sécurité de la pièce.

En ligne

Lorsqu’une personne n’est pas présente physiquement pour la vérification de son identité, l’entreprise peut mettre en place une technologie qui lui permettra de vérifier l’authenticité des documents qui lui seront envoyés en ligne.

Pour ce faire, l’entreprise demandera à la personne d’envoyer la version numérisée de sa pièce comportant sa photo. Ainsi, l’entreprise pourra grâce à sa technologie comparer les caractéristiques de la pièce aux éléments de sécurité habituellement contenus dans des pièces authentiques comme la bande magnétique, la dimension, le code barre, la puce électronique intégrée, etc.

L’entreprise peut aussi procéder à une séance vidéo avec la personne afin de comparer les informations présentes sur la pièce de cette dernière avec l’image qu’elle renvoie lors de la séance. Elle peut également procéder à l’aide d’une application à une reconnaissance faciale afin de comparer la photo sur la pièce avec la photo de l’égoportrait de la personne.

Le fonctionnement de la vérification d’identité au sein des entreprises est primordial dans la prévention des fraudes à l’identité dont elles pourraient être victimes.

Partager.