Faire confiance à son courtier automobile?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le courtier automobile est un professionnel qui travaille dans l’ombre. La majeure partie des citoyens n’entendra tout simplement jamais parler de ses services, et les autres se creuseront la tête avant de signer le contrat, sans doute à cause du risque perçu qui est plus important que l’achat chez un concessionnaire régulier.

Grâce à Courtier Auto Laval (http://www.courtierautolaval.com/car-broker.html), nous avons voir un peu plus en détails comment fonctionne le courtage de voitures d’occasion. C’est donc ce sujet que nous creuserons un peu plus aujourd’hui!

Lire également : Où trouver du CBD à Lyon ?

Courtier automobile Laval

Comprendre les frais

Avant de s’engager dans les affaires avec un courtier automobile, il faut d’abord comprendre le prix à payer pour obtenir ses services.

Lire également : Covid-19 : déjà 2 Français sur 5 en perte de pouvoir d'achat

En général, les gens vont payer un frais fixe, déterminé dès le départ par les deux parties, qui compensera pour les heures travaillées par le courtier. Les frais débutent généralement vers 200$ et ils peuvent monter beaucoup plus haut, si c’est une voiture plus rare que vous souhaitez acquérir.

Certains courtiers décideront de ne charger aucun frais à leur client et ils se récompenseront plutôt en faisant de l’arbitrage, soit en achetant une voiture à bas prix et en la revendant plus cher. Ce n’est pas nécessairement une bonne chose puisque le courtier peut se prendre un profit assez substantiel sur le rabais qu’il a obtenu du concessionnaire (si c’était une voiture neuve) ou encore du particulier duquel il l’a acheté.

Quelles sont les économies type?

Un dossier déposé par La Presse il y a quelques années faisait mention d’économies intéressantes, sans être si monstrueuses qu’on pourrait le penser. Pour une petite sous-compacte déjà abordable, on épargnera au final près de 200$. Pour la voiture la plus dispendieuse, l’économie pourrait tourner aux alentours de 1500$. Il n’est malheureusement pas possible de vous garantir que l’argent épargné en vaudra toujours la chandelle quand on ajoute le frais de courtage mentionné précédemment.

Comment trouver le bon courtier?

Il est d’abord primordial de se sentir en confiance avec celui qu’on choisit comme étant son courtier. Si la personne ne prend pas le temps de vous expliquer les procédures en détail et de mettre sur papier chacun des coûts que vous aurez besoin de couvrir pour mener le tout du début jusqu’à la fin, quittez les lieux en courant.

Par la suite, tâchez de voir si vous avez certaines garanties au niveau de la santé du véhicule, si vous avez décidé de traiter avec un courtier d’occasion. Les bons courtiers, par exemple, vont vous remettre l’ensemble de l’historique d’entretien afin que vous ayez l’assurance que la voiture a été entretenue de façon fiable depuis son achat.

Enfin, il ne serait pas une mauvaise idée de chercher des avis via des sites comme Yelp ou via Google Local Businesses. Un avis ou deux peuvent avoir été falsifiés par des marketeurs sans vergogne mais si vous voyez qu’un bon nombre d’avis positifs et diversifiés existent, c’est un assez bon gage de succès pour votre future collaboration!

Partager.