De l’importance de concevoir sa stratégie digitale

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En tant qu’expert et prestataire de services dans le domaine du webmarketing, il n’est pas rare de rencontrer des responsables marketing, chargé de communication ou dirigeant d’entreprise dont les attentes se portent sur un levier unique. Et pour cause, au fil de leur veille, des leurs formations ou des rencontres avec leur confrères certains, sans forcément étayer leur approche, sont persuadés qu’ils doivent se lancer au plus vite dans une campagne de publicité AdWords, dans la conquête des réseaux sociaux, dans le référencement naturel ou que sais-je encore.

Ces professionnels pourtant très performants dans leur domaine oublient pourtant les bases de toute approche marketing, puisqu’il s’agit bien de marketing. Pourquoi souhaitent-ils se lancer sur Internet ? Quels sont les enjeux et les objectifs de leur action ? … Autant de questionnement qui permettent souvent de remettre les cartes à plat pour définir une réelle stratégie digitale !

Etape 1 : l’audit digital

« J’ai 5 000 € par mois à mettre sur Google AdWords et je veux doubler mes ventes »

Peut-être avez-vous déjà entendu cette phrase de la part d’un prospect qui, sans étude préalable, sais déjà sur quel levier il doit se lancer et quels moyens il doit mettre pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. Pas sûr qu’il entame la même démarche au sein de son entreprise pour des actions de communication ou de marketing plus classiques.

Avant tout chose, un état des lieux est indispensable. Tout spécialiste en stratégie digitale doit absolument connaître parfaitement son client : quelle est son activité ? Quels sont ses spécificités ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Quels sont les facteurs différenciants de son offre ? Qui sont ses concurrents ? Quelle est sa cible ? Sa zone géographique d’intervention ? Quels sont les moyens humaines, techniques et financier de son activité ? Quels sont les objectifs globaux de son entreprise ? … Et enfin quels sont ses objectifs sur Internet ?

Ce n’est que sur la base de l’ensemble des ces éléments que des axes de travail et préconisations d’intervention pourront être avancées. Sans toutes ces informations, cela reviendrait à avancer à l’aveugle.

Etape 2 : la construction de la stratégie digitale

Conseil Stratégie Digitale

Et si on partait des objectifs de vos clients pour construire la stratégie la plus adaptée pour les atteindre ? En effet, ça n’est qu’en fonction de ces objectifs, de la cible et du budget que l’on pourra partir à la conquête du marché souhaité.

Selon les éléments qui auront été mis en lumière durant la phase d’audit, l’expert en stratégie digitale pourra donc vous proposer le ou les leviers sur lesquels vous devrez vous lancer, et le budget que vous devrez investir pour atteindre vos objectifs.

Sans avoir de boule de cristal, les agences conseils disposent de suffisamment d’expérience, de recul, et de données techniques fournies par les différents outils webmarketing pour construire une stratégie claire, pertinente et réalisable.

A partir de cette stratégie, vous connaissez la feuille de route pour les mois à venir, et la 3ème phase d’analyse permettra de mesurer les résultats de cette stratégie et si nécessaire d’y apporter des ajustements en fonctions de l’évolution du contexte et des performances enregistrées.

Et ne soyez pas surpris si l’on vous demande de mettre la main à la pâte. Au contraire. Il est souvent nécessaire pour le référencement naturel, pour une campagne Google AdWords ou tout simplement pour augmenter son taux de conversion, de retravailler son contenu avec un phase de rédaction sur son propre site. Et qui de mieux que vous ou un rédacteur spécialisé pour faire cela ?

Etape 3 : L’analyse des performances

Agence Conseil Stratégie DigitaleEn marketing web comme dans toute action de communication ou de marketing, les métriques sont essentielles pour mesurer et analyse la performance des actions mises en place. Une fois encore, le choix des KPI sera propose à chaque client, à chaque projet, à chaque objectif. En effet, que l’on souhaite acquérir du trafic, augmenter ses ventes ou développer son image de marque, les indicateurs d’études ne seront pas la même. Dans le premier cas, les KPI pourront par exemple être le volume de trafic ou le nombre de pages vues ; dans le deuxième cas le chiffres d’affaires, le nombre de ventes ou le panier moyen ; dans le dernier cas c’est plus compliqué, questionnaires de satisfaction et autres enquêtes qualitatives et quantitatives seront probablement les meilleurs outils de mesure.

En fonction de l’audit préalable, en fonction des objectifs qui auront été identifié et selon les leviers qui auront été préconisés, le choix des KPI et l’analyse des performances seront donc personnalisées pour coller au mieux aux attentes du clients. Une analyse régulière de ces indicateurs permettra enfin d’ajuster dès que nécessaire la stratégie proposée pour atteindre voire dépasser les objectifs qui auront été fixés en amont.

Evitez de partir dans le mur, laissez vos certitudes de côtés pour mettre l’ensemble de votre projet à plat et construire, en collaboration avec votre agence, une stratégie digitale ambitieuse !

Partager.