De quoi est composée une lessive

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La liste des ingrédients d’une lessive doit être accessible sur son emballage. Pour savoir de quoi est composée votre lessive, vous n’avez donc qu’à lire l’étiquette de son emballage. Mais les fabricants n’ont aucune obligation quant à la mention de ces composants. Le présent article en fait le tour.

Les composants de lessives les plus toxiques

Certains des composants de lessives peuvent être particulièrement toxiques. Ils peuvent être allergisants et certains peuvent provoquer des maladies graves comme le cancer sur le long terme. Les phosphates ajoutés dans les lessives anticalcaires sont mauvais pour l’environnement et les phosphonates extrêmement dangereux pour la santé. Des traces de silicones non biodégradables peuvent être détectées dans certaines lessives.

A lire également : C’est le printemps ! Et si on se lançait dans la déco écolo ?

Certaines enzymes peuvent irriter les voies respiratoires, sensibiliser la peau et affecter certains organismes aquatiques. Les thiazolinones, des conservateurs pour lessive, sont des molécules allergisantes. Les agents de blanchiment optiques et ceux à base d’hypochlorite de sodium sont aussi potentiellement toxiques. Les tensioactifs anioniques peuvent provoquer des irritations et des allergies.

Les composants comme le laurylsulfate de sodium, éthoxylate de nonylphénol ou encore le 1,4-dioxane, l’éthylène-diamine-tétra-acétate…doivent attirer votre attention et faire l’objet de recherches plus poussées de votre part. La grande majorité et les plus dangereux de ces produits ne sont pas censés se retrouver dans une Lessive ecoresponsable ou une lessive verte…et pourtant.

A lire en complément : Faire construire une piscine chez soi : que faire ?

Les 4 composants d’une lessive basique

Les particules de salissures et de matières grasses doivent être retirées du linge, diluées et dispersées dans l’eau. C’est le rôle des détergents qui sont en fait des agents nettoyants et des tensioactifs. Pour éviter que les salissures ne viennent se redéposer sur la surface du linge, la lessive doit avoir dans sa composition des agents complexants ou anti-déposition.

Pour donner plus de pouvoir aux produits détergents, des agents séquestrants peuvent être ajoutés à la lessive bien que leur utilisation ne soit pas obligatoire. Si la lessive ne contient pas d’agents séquestrants, dans ce cas, elle doit forcément contenir plus de tensioactifs ou agents surfactant. Des enzymes et des composés alcalins entrent également dans la composition d’une lessive.

Le rôle des enzymes, principalement des hydrolases, est de couper les liaisons chimiques à l’intérieur des molécules organiques. Ces enzymes agissent sur les taches et permettent de les éliminer plus facilement. Les composés alcalins ont pour rôle d’améliorer l’action des tensioactifs. D’un autre côté, ils permettent de maintenir un pH élevé de la lessive.

Les composants ajoutés pour plus d’efficacité

Même sans les ingrédients additionnels, une lessive est déjà efficace et peut en venir à bout de la grande majorité des salissures. C’est au fabricant de déterminer les composants complémentaires à incorporer dans la formule de leurs produits. Pour fournir aux lessives une belle odeur, les fabricants utilisent très souvent des parfums de synthèse. Nombreux d’entre eux utilisent également des conservateurs et polycarboxylates.

Pour obtenir des résultats de lavage parfaits, la plupart des lessives comportent des azurants optiques, des agents blanchissants et des activateurs. Un azurant optique permet de préserver et de raviver les couleurs tout en rendant le blanc encore plus lumineux. Les agents blanchissants – appuyés par des activateurs pour les lavages à basses températures – sont utilisés pour empêcher le jaunissement des linges blancs.

Partager.