Détente, humour et actualité incroyable

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le format “site de buzz” a connu un franc succès sur le web depuis une dizaine d’années, sans toutefois franchement se renouveler. Pourtant, en 2014, un portail est apparu et a commencé à bousculer les sites du même genre. Son nom, Buzty.

Soigner les visiteurs, pas les revenus publicitaires

Les sites de buzz ont connu un franc succès par le passé. Aujourd’hui, ce sont de véritables aspirateurs à visiteurs qui se sont rapidement parés de nombreuses bannières publicitaires, au détriment du contenu. C’est d’ailleurs tellement vrai que certains ressemblent à de véritables sapins de Noël.

A découvrir également : La motivation permet-elle de surmonter les obstacles ?

Et c’est parce que Buzty (www.buzty.fr) prend le contre-pied qu’il fait parler de lui. Créé il y a un peu plus d’un an, ce portail propose une actualité drôle, insolite ou que l’on peut qualifier de buzz (même si ce terme a été totalement vidé de son sens tellement il a été employé à toutes les sauces), mais dans un cadre moderne, totalement épuré et minimaliste. Pas de publicité ou de trucs qui clignotent donc. On arrive directement sur les articles, bref, un site propre.

buzty: émissions tv déjantéss

A voir aussi : Apprendre à investir pour devenir riche

Mais il ne suffit pas de montrer patte blanche pour séduire. Son contenu également est différent car il ne se veut pas une copie de ce qui se fait actuellement. Au contraire, l’équipe éditoriale est toujours à la recherche d’informations croustillantes, surprenantes, prêtant à rire et surtout inédites pour offrir autre chose, tout en collant à l’actualité (la vraie, cette fois). Ainsi, quand c’est l’été, on ne vous parle pas des pires bonhommes de neige, mais plutôt de photos des « tatouages » réalisés involontairement par le soleil sur la peau ou des maisons en bord ou même au-dessus de mer.

Et bien évidemment, Buzty est également actif et disponible sur tous vos réseaux sociaux préférés, en particulier sur les indispensables Twitter et Facebook.

Partager.