Est-ce que le lissage au tanin est dangereux pour la santé ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le lissage au tanin désigne une pratique originaire du Brésil qui consiste à débarrasser les cheveux de tous ses frisottis et nœuds.

Ce qui permet à ces derniers de retrouver un aspect plus souple. En raison de ses avantages, cette pratique constitue une véritable révolution dans le monde capillaire.

A voir aussi : Comment est-on payé en arrêt maladie au chômage ?

Étant donné que les types de lissages qui ont précédé la taninoplastie sont pleins de risques, des questions se posent aussi sur la dangerosité du lissage au tanin. Voici donc ce qu’il faut savoir.

Une technique de lissage entièrement naturelle

La plupart des techniques de lissage sont réputées pour abîmer les cheveux, car les produits utilisés pour les réaliser sont constitués de substances chimiques.

A voir aussi : Barrières industrielles : pourquoi les installer ?

Le lissage au tanin se distingue par son caractère entièrement naturel. Comme le révèle sa dénomination, il est en effet fait à base de tanin.

Il s’agit d’une substance présente dans la peau du raisin, dans le chêne et le châtaignier. Elle n’y est cependant pas disponible naturellement. Il faut d’abord macérer ces écorces d’arbres avant de l’obtenir.

Le tanin ne constitue bien évidemment pas le seul composant du soin de lissage. Ce dernier renferme également du défrisant.

Il n’y a pas de craintes à avoir en ce qui concerne cet ingrédient. Déjà, il faut préciser qu’il est présent en une faible quantité dans le lissage.

De plus, il est exempt de formol, d’acide glyoxilique ainsi que de tout autre agent chimique susceptible de provoquer des réactions indésirables.

Adopter le lissage au tanin ne possède donc aucun danger. Cette pratique rend au contraire les cheveux plus soyeux, et ce pour une longue période. La durée d’un lissage au tanin est en effet de 6 à 8 mois.

Un soin fortifiant et nourrissant

En dehors de son action lissante qui rend les cheveux plus faciles à coiffer, le lissage au tanin reste également une valeur sûre pour hydrater, nourrir, fortifier et faire briller ses fibres capillaires. Avec toutes ces propriétés, la taninoplastie peut être mise en œuvre sur tout type de chevelure.

Que cette dernière soit frisée, crépue, colorée, abîmée ou non, elle va parfaitement répondre au soin. Pour y arriver d’ailleurs, le processus s’avère assez simple.

En premier lieu, il faut favoriser l’ouverture des écailles des cheveux en les lavant avec un shampoing spécial. Pour cela, il faudra à l’aide d’un pinceau appliquer sur les cheveux le soin.

Celui-ci doit à présent être laissé sur la chevelure durant 45 min avant d’être rincé. La deuxième étape qui est d’ailleurs la plus importante consiste à faire passer plusieurs fois le lissage sur de petites mèches de cheveux.

Au cours de ce processus, les substances actives du soin vont agir sur les molécules contenues dans les cheveux et les réguler. Ce qui permettra à la chevelure de retrouver un meilleur état.

Cette technique de lissage ne s’achève pas sur cette phase. Il faut ensuite retirer le lissage au tanin en le lavant puis passer enfin à l’étape du coiffage.

Le lissage au tanin : Une réussite conditionnée par le respect de règles

Le lissage au tanin est sans danger pour les cheveux. Si au cours, avant et après l’opération, certaines règles ne sont pas respectées, vous pourriez regretter d’avoir appliqué faire usage de cette technique. Ainsi, il faut retenir que c’est à l’aide d’un lisseur ou d’un sèche-cheveux que le lissage s’active.

Pour qu’il soit durable, il faut privilégier des shampoings sans sulfates au cours de la période d’entretien. L’usage régulier de fer à lisser favorise la raideur de la chevelure. Or, des cheveux dans un tel état sont plus enclins à la déshydratation et la cassure.

Outre cela, il faut noter que la taninoplastie a tendance à modifier légèrement la couleur des cheveux. Si vous avez donc l’intention d’appliquer une teinte sur votre chevelure, il faudra le faire après le lissage.

La technique entraîne aussi des repousses. Lorsque celles-ci vont apparaître, vous devez songer à leur faire subir également le lissage au tanin.

Partager.