IA : 1 travailleur sur 5 aura bientôt un robot pour collègue

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon certains cabinets de conseil, l’évolution de la relation homme-machine est en train d’arriver à grande vitesse. Elle devrait être élaborée afin de fonctionner de manière optimale. Effectivement, des représentations futuristes sont mises au point. Ces dernières laissent présager qu’un travailleur sur cinq verra son nouveau collègue se transformer en intelligence artificielle. D’ici quelques années, l’humain et le robot pourraient travailler ensemble en totale harmonie professionnelle.

Une relation professionnelle plus aboutie avec l’IA

Bien entendu, la collaboration entre les hommes et les machines n’est pas une nouveauté en soi. C’est grâce à l’expansion de l’intelligence artificielle que nous sommes en train d’entrer dans une nouvelle ère. En effet, l’IA permet d’aller plus loin dans cette relation professionnelle.

A voir aussi : Le call tracking : vos campagnes marketing génèrent aussi des leads par téléphone

L’organisation du travail au sein d’une entreprise serait donc confrontée à de nouveaux enjeux. Effectivement, les services des ressources humaines devront organiser et planifier une nouvelle manière de collaborer et de co-habiter. De ce fait, les hommes et les robots pourront travailler intelligemment en harmonie. Les entreprises pourraient être bouleversées étant donné qu’elles seront face à de nouvelles technologies. D’autant plus qu’elles devront apprendre à délaisser leurs collègues pour travailler avec les cobots, ces nouveaux collaborateurs robotiques.

Complémentarité au lieu de dépendance

Nous entrons, aujourd’hui, dans une nouvelle phase d’innovation et vous devriez penser à l’idée de devoir travailler avec un cobot d’ici peu. Celle-ci va bien au-delà de la simple robotisation et s’ancre dans l’évolution de la cobotique. Des experts estiment que, d’ici 2030, des nouvelles relations vont voir le jour entre nous et les machines qui sont perçus comme deux parties complémentaires.

A lire également : Le call tracking : vos campagnes marketing génèrent aussi des leads par téléphone

Il devient donc évident qu’il faut plutôt opter pour de la collaboration plutôt que de la dépendance de chacun. Les entreprises mettront en place des équipes mélangées d’hommes et de robots qui travailleront grâce à des interfaces enrichies, multimodales et totalement transparentes. Il est envisageable que d’ici 2 ans vous fassiez la connaissance de votre nouveau collègue de travail cobot.

La collaboration au cœur du processus

Ce phénomène est également appelé de la robotique collaborative. En effet, l’humain et le robot sont amené à s’allier. Cette évolution a pour but de mieux exploiter les performances de chacun.

L’homme mettra à profit son savoir-faire et son expérience qui lui permettront d’utiliser sa perception lucide, sa sensibilité ou encore sa réflexion. Tout cela afin d’effectuer les tâches les moins instinctives et d’enrichir sa valeur ajoutée.

Le robot, lui, sera en capacité d’exceller dans l’exécution de tâches répétitives avec précision, endurance et puissance. Il sera aussi en mesure d’effectuer les tâches les plus ennuyantes de la même façon que les humains. De cette façon, ces derniers pourront se concentrer sur d’autres opérations qui demandent davantage de temps et de réflexion.

Partager.