La technologie haptique : le futur de l’immersion totale

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est le pas de plus capable de transformer une réalité virtuelle en une expérience plus vraie que nature. Les technologies qui se basent sur les dispositifs de retour haptique seront au cœur des prochaines avancées, et cela dans plusieurs secteurs différents, pas seulement celui des jeux vidéo.

Qu’est-ce qu’est la technologie haptique ?

Les dispositifs dits haptiques sont toutes sortes de mécanismes sous formes diverses comme des capteurs, des combinaisons, des manettes ou des écrans, qui interagissent avec le sens du toucher et qui permettent de manipuler ou de ressentir des objets virtuels.

A voir aussi : Tailwind : un outil redoutable pour booster votre activité Pinterest et Instagram

L’haptique est une interaction sensorielle entre un utilisateur et son environnement virtuel. Par exemple, pouvoir ressentir la texture du sable lorsque l’on touche la photo d’une plage qui s’affiche sur un écran. Ou alors de pouvoir ressentir dans le creux de sa main un objet que l’on attrape dans un jeu vidéo. Il rapproche encore plus le réel du virtuel en faisant appel au sens du toucher, rendant l’expérience utilisateur encore plus immersive.

Déjà présente dans notre quotidien

Le retour haptique est déjà bien ancré dans notre quotidien sans que l’on s’en rende compte, à des degrés variés. Par exemple, cela arrive lorsque l’on ressent une vibration sur son téléphone au moment où on presse longtemps le doigt sur une application, que l’on fait une capture d’écran, ou alors dans certains cas lorsque l’on clique ou que l’on passe le doigt sur le trackpad des ordinateurs Macbook Pro d’Apple.

A découvrir également : Communiquer par sms avec ses clients

D’autres cas plus poussés et concrets ont récemment fait la une de l’actualité, étant visibles dans les nouvelles générations de consoles de jeux vidéo. Par exemple, les manettes Joy-Cons de la Nintendo Switch, au moment de leur sortie en 2017, étaient une prouesse technologique dans le sens où, dans certains jeux, leurs vibrations s’apparentent à la sensation d’objets : en bougeant la manette de droite à gauche ou de bas en haut, les vibrations se répandent à des endroits différents de la manette nous faisant croire, par exemple, que l’on tient dans sa main une boîte remplie de billes qui s’y baladent. La toute nouvelle PlayStation 5 affiche aussi fièrement la présence du retour haptique dans ses manettes DualSense. Sony permet désormais à ses joueurs de ressentir, avec ses touches à tension adaptative, la différence entre le fait de déclencher la gâchette d’un pistolet ou de tirer sur la corde d’un arc.

Des applications à l’infini

En dehors des jeux vidéo, c’est aussi le milieu du cinéma qui pourrait être totalement bouleversé à l’avenir. Imaginez-vous en train de regarder une scène durant laquelle les acteurs sont sous la pluie, et que tout d’un coup, vous sentiez les gouttes tomber sur votre visage, sans être mouillé bien sûr. Le film serait ainsi vécu d’une manière totalement inédite et le spectateur serait immergé au plus profond de l’action. C’est ce genre de sensations que les studios Walt Disney souhaitent atteindre. Leur laboratoire spécialisé dans les innovations, Disney Research, travaille sur différents sujets tels que l’intelligence artificielle ou le machine learning, mais également sur toutes sortes de technologies immersives telles que le retour haptique. L’objectif est de rendre ses expériences et ses longs métrages plus réalistes.

Les laboratoires de recherche de la compagnie Microsoft, qui ont souvent été les pionniers dans le développement de dispositifs immersifs, estiment également que la prochaine étape de la réalité augmentée est le retour haptique. Dans une récente vidéo, le géant américain a présenté une solution baptisée PIVOT. C’est un bracelet qui se fixe au poignet de l’utilisateur d’un casque de réalité virtuelle, et est muni d’un dispositif haptique qui se replie dans la paume de la main au moment où l’utilisateur attrape quelque chose dans son environnement virtuel. Ce genre d’avancées pourraient totalement révolutionner certaines expériences immersives. Par exemple, des casinos en ligne tels que Betway proposent déjà à leurs utilisateurs de participer à des jeux et parties en direct, leur offrant ainsi une expérience beaucoup plus immersive et interactive que les jeux en ligne classiques. A l’avenir, les casinos en ligne pourraient donc aller plus loin, avec des technologies haptiques comme celles de Microsoft, en permettant à leurs utilisateurs de sentir les dés, les jetons ou les cartes dans leurs mains.

Nombreux sont les autres domaines, en dehors du monde des loisirs et du divertissement, qui pourraient bénéficier de la technologie haptique à l’avenir. En s’aventurant là-dedans, les plateformes d’achats et de shopping en ligne pourraient par exemple permettre à leur utilisateurs de toucher un produit afin de mieux l’examiner avant de l’acheter, comme pour les textiles par exemple. Cela pourrait être adopté par le géant du e-commerce Amazon, qui a déjà innové dans le passé en proposant des expériences de shopping virtuel ou même en réalité augmentée.

Le retour haptique pourrait aussi favoriser l’accessibilité aux outils numériques aux personnes souffrant d’un handicap visuel. Des smartphones aux écritures en braille, ou d’autres où les images peuvent y être touchées, permettraient aux personnes malvoyantes de pouvoir enfin avoir accès à ce genre de technologies.

Les applications et possibilités sont nombreuses, d’autant plus que la technologie haptique vit une vague d’avancées qui va bientôt lui permettre de bientôt s’installer, un peu comme la réalité augmentée, dans nos quotidiens. Peut-être qu’une fois que le toucher sera maîtrisé dans les interactions avec le virtuel, les avancées technologiques se concentreront sur le dernier sens à viser : celui de l’odorat.

Partager.