L’autorisation ESTA : comment ça marche

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’ESTA est un système de renseignement dont se sert le département de la Sécurité intérieure des États-Unis. Il est utilisé pour les ressortissants des États bénéficiant du programme d’exemption de visa. Lorsque ces derniers doivent se rendent sur le sol des États-Unis ou faire un transit, ils ont nécessairement besoin d’une autorisation de voyage. Mais comment l’autorisation ESTA marche ? Dans les lignes à suivre, vous en saurez concrètement.

L’autorisation ESTA, qu’est-ce ? 

Depuis le 12 janvier 2009, il est fondamental que vous fassiez une demande d’autorisation de voyage électronique si vous devez vous rendre aux États-Unis. En effet, ce mécanisme a été mis en place pour affermir la sécurité du territoire et également pour simplifier les échanges touristiques. L’ESTA aide à connaître toutes les personnes désirant séjourner ou transiter sur le territoire américain. Ces dernières auront des questions auxquelles elles doivent apporter des réponses de façon précise. En cas d’erreur, vous avez la possibilité de modifier les informations du formulaire.

A voir aussi : Comment gérer son budget vacances ?

Par ailleurs, l’existence de ce programme permet aux voyageurs d’entrer aux États-Unis sans visa. Toutefois, si vous ne faites pas partie des pays éligibles comme le Vietnam, vous pouvez faire votre demande de visa Vietnam pour du tourisme. Pour rejoindre votre pays, vous pouvez juste mener les démarches nécessaires pour avoir votre visa à l’arrivée pour le Vietnam.

Les pas à emprunter pour obtenir votre autorisation ESTA ?

Le gouvernement américain est très strict sur l’accès à son territoire du fait des menaces terroristes qui pèsent dans le monde. Pour cela, ils ont sélectionné avec soin des pays dont les ressortissants de ces nations ont la possibilité de faire la demande en ligne. Avant de vous y rendre, recherchez les itinéraires conseillés par Le Routard pour explorer le pays sans fatigue. Par ailleurs, si vous êtes un ressortissant d’un pays autorisé, il vous est recommandé de remplir le formulaire ESTA sur le site officiel. Vous devez le faire au plus tard 72 h avant la date du départ pour alerter d’éventuels refus. Ensuite, vous devez remplir l’Advance Passenger Information API au moins 1 heure avant votre vol. Aussi, vous devez remplir la déclaration douanière Customs and Border Protection CBP le jour de votre départ. Vous devez avoir sur vous votre passeport, le billet aller-retour ou bien e-ticket. Ce dernier doit indiquer la date de votre retour qui ne dépassera pas les 90 jours autorisés.

A voir aussi : Séjour plongée en Indonésie, les spots incontournables

Car, quel que soit la motivation, tourisme, assister à des séminaires ou à des réunions, des motifs personnels, une durée vous est accordée. Aussi, gardez sur vous une copie de scan de votre autorisation ESTA avec le numéro de référence. À la suite de cela, vous pourrez recevoir trois réponses par courriel dont une ESTA Document Approved, une autorisation en attente et l’autre ESTA Not Authorized. Dans ce dernier cas, cela est synonyme d’un refus de demande vous n’êtes pas autorisé à voyager sous le programme Visa Waiver (ESTA). Mais lorsque le courriel indique ESTA Document Approved, cela veut dire que votre demande est approuvée, vous êtes donc libre de voyager avec une autorisation ESTA. Lorsque votre autorisation est en attente, cela veut dire qu’il procède à une vérification du statut de votre demande et il vous contactera dès qu’ils ont de nouvelles. Enfin, il faut noter que l’autorisation de voyage ESTA que vous recevez a une durée de vie de 2 ans.

Quel prix pour une demande d’ESTA ?

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas débourser une fortune pour effectuer une demande sur Internet. Certes, vous faites appel à un service qui aura l’occasion de vous accompagner au cours de toutes les démarches. Cela vous permet de gagner du temps et vous êtes certain que cette Electronic System for Travel Authorization pour les États-Unis répondra à toutes vos attentes les plus précises. Vous avez normalement deux tarifs, le premier est dédié à la plateforme qui prend des honoraires puisqu’elle se charge de transmettre votre dossier. Le second est consacré au gouvernement américain qui facture aussi la transmission de cette ESTA.

  • Vous devez prévoir 84 dollars pour les honoraires du site, cela est assez raisonnable puisque ce document est tout de même valable pendant deux ans.
  • Le gouvernement des États-Unis demande 14 dollars seulement pour que le dossier soit pris en compte dans les plus brefs délais.
  • Vous devez donc débourser pour cette autorisation moins de 100 dollars et cela vous permettra de voyager pendant 90 jours.
  • Soyez vigilant, car les USA ne sont pas les seuls à demander une telle autorisation qui accompagne votre passeport.

En fonction de votre pays de départ, vous pourrez profiter de cette ESTA pour rejoindre la Slovaquie ou encore l’Estonie. Le site vous accompagne pour toutes les démarches, cela vous évite de commettre des erreurs et de jongler avec toutes les autorités compétentes. Vous perdrez forcément du temps en tentant de communiquer avec les divers services qui se renvoient la balle. Dans cette configuration, vous aurez un seul interlocuteur compétent et de qualité à savoir ce site qui est spécialisé dans la demande des autorisations pour les États-Unis. Que ce soit pour le transit, le tourisme ou un déplacement professionnel, sachez que ce document est nécessaire et même obligatoire, d’où l’intérêt d’être attentif.

Partager.