Le guide des Jeux Olympiques de Tokyo : ce qu’il faut savoir avant le grand rendez-vous sportif de l’été

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Initialement prévus l’année dernière, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 devraient bel et bien avoir enfin lieu cet été dans la capitale japonaise. C’est l’un des rendez-vous les plus attendus et suivis par les passionnés de sports de la planète, tous les quatre ans, et cette édition promet d’être unique en son genre.

Où et quand suivre les prochains Jeux Olympiques ?

Le CIO, Comité International Olympique, a officialisé la nouvelle date des prochains Jeux Olympiques qui auront donc lieu dans la ville de Tokyo au Japon entre le 23 juillet et le 8 août. Toutefois, trois épreuves de sports collectifs, le football féminin et masculin et le softball (féminin), débuteront dès les 21 et 22 juillet, soit deux jours avant l’ouverture officielle des Jeux.

A lire également : Les avantages des loisirs créatifs

En ce qui concerne la diffusion de la compétition en France, les téléspectateurs pourront suivre l’intégralité des épreuves en clair sur les chaînes historiques du groupe France Télévisions : France 2, France 3 et France 4. La très attendue cérémonie d’ouverture y sera donc diffusée, ainsi que sur la chaîne Eurosport, le 23 juillet à 13 heures, tout comme la cérémonie de clôture, le 8 août à 13 heures également.

Il est important de savoir qu’en raison du décalage horaire important entre la France et le Japon qui est de 7 heures, la majorité des épreuves auront surtout lieu la nuit et en matinée, soit entre 1 heure du matin et 15 heures (GMT+2). Dès le 24 août, cette grande fête du sport continuera avec les Jeux Paralympiques, qui prendront fin le 5 septembre 2021.

A lire également : Les incontournables d'une croisière fluviale sur le Canal du Midi

Quelles sont les nouveautés des JO de Tokyo ?

Si certains sports comme le billard sont prévus pour ne faire partie des épreuves olympiques qu’à partir de 2024 durant les JO de Paris, cet été à Tokyo, de nouvelles disciplines feront enfin leur apparition ou leur grand come-back. C’est le cas du karaté, du surf, du skateboard, de l’escalade et du softball. Ce dernier sport (version uniquement féminine du baseball) était présent entre 1996 et 2008 après avoir été introduit aux JO d’Atlanta (Etats-Unis). Après deux éditions d’absence, cette discipline fait son grand retour en tant que sport olympique, avec le baseball. Les médaillées d’or en titre sont d’ailleurs la sélection japonaise, qui avait remporté la finale face aux Etats-Unis. Du côté des Jeux Paralympiques, le para taekwondo est aussi introduit cette année.

Au total, le nombre de disciplines s’élève à 48 cette année (sur 33 sports représentés), avec 339 épreuves différentes au programme, pour satisfaire le plus de fans de loisirs différents.

Quelles sont les chances de médailles de la France ?

Les Jeux Olympiques débuteront une dizaine de jours après la finale de l’Euro de football organisé par l’UEFA cet été également. Et si lors de cet autre grand rendez-vous sportif de l’année les Français sont annoncés favoris, selon le site de paris sportif Betway qui évalue la cote de victoire des Bleus à 5 (chiffre du 25 mai), cela n’est pas spécialement le cas pour l’Équipe de France espoir. Aux Jeux Olympiques, ce sont plutôt l’Allemagne et l’Espagne qui se présentent avec la meilleure sélection pour décrocher une médaille d’or en football. Mais les plus grandes chances de succès tricolore se situent au sein d’autres disciplines. L’équipe de France de handball masculine, championne du monde en 2017 et olympique en 2012, souhaite revenir au sommet après sa désillusion en finale des JO de Rio en 2016. Du côté des femmes aussi les espoirs sont grands pour les équipes de basketball et de handball, notamment en l’absence des footballeuses. Les regards seront aussi braqués sur les habitués Renaud Lavillenie (saut à la perche), Kevin Mayer (décathlon), Mélina Robert-Michon (lancer de disque), Clarisse Agbegnenou et Teddy Riner (judo).

Du côté du sabre, de l’escrime et de la natation, la France est aussi l’une des nations favorites, alors qu’en escalade, les frères Mawem (Mickael et Bassa) pourraient créer la surprise en décrochant les premières médailles olympiques de cette nouvelle discipline, tout comme Jérémy Florès et Johanne Defay en surf.

L’Équipe a listé l’intégralité des athlètes qualifiés pour les JO de Tokyo de cet été qui iront représenter la France au Japon du 23 juillet au 8 août prochain.

Partager.