Les clubs de jeux en France, un retour réussi ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Et si le glamour de Las Vegas trouvait doucement, mais sûrement sa place dans l’Hexagone ? C’est indéniable, depuis quelques mois, la France rejoue plus que jamais avec les casinos ! Depuis le 1er janvier 2018, une nouvelle règlementation permet l’implantation de casinos dans la capitale, alors qu’ils y étaient bannis depuis près d’un siècle. Verdict : les ouvertures s’enchaînent et l’univers du jeu connait un renouveau exceptionnel sur le territoire. Texas Holdem, Omaha hi-lo, il y en a pour tous les goûts pour les amateurs de poker !

Casinos en France

En France, l’ouverture de casinos et de clubs de jeux permettant au grand public de jouer au poker, au blackjack et à d’autres jeux d’argent est soumise à une règlementation très stricte. Selon une loi datant de 1907, les communes qui peuvent éventuellement accueillir un casino doivent être « classées comme station balnéaire, thermale ou climatique ».

En marge de cela, communes pouvant prétendre à l’ouverture d’un casino sur leurs terres doivent sinon être « classées comme station touristique constituant la ville principale d’une agglomération de plus de 500 000 habitants et participant pour plus de 40% au fonctionnement » d’un établissement artistique.

Enfin, concernant la spécifiquement Paris, une loi datant de 1920 interdisait l’installation de casinos dans un rayon de moins de 100 kilomètres autour de la capitale française, à l’exception d’Enghien-les-Bains. Heureusement ces dernières années, les règlementations ont été assouplies.

En fin d’année 2016, l’Assemblée avait décidé d’autoriser, pour trois ans, la création de clubs de jeux à titre expérimental en région parisienne. L’objectif affiché était d’assainir le secteur en misant sur une meilleure traçabilité des fonds utilisés pour permettre le fonctionnement de ces clubs de jeux. À titre d’exemple, le gouvernement évoquait par exemple le cas d’un cercle de poker parisien qui avait réalisé 34 millions de chiffre d’affaires sur l’année écoulée, mais sur lesquels seul 1 million avait été payé aux impôts. En ouvrant la porte aux clubs de jeux à Paris, l’État français entend donc, c’est certain, satisfaire les envies des amateurs de poker, quelle que soit leur spécialité, tout en rendant le secteur plus transparent et plus structuré.

Le Paris Élysées Club, le premier club de jeux ouvert à Paris depuis 1920

Dans ce contexte, le premier club de jeux parisien à avoir ouvert ses portes suite à cette nouvelle législation est le Paris Élysées Club, ouvert en coordination avec le « paname poker club » en avril 2018 et situé dans le 8e arrondissement. Le club parisien, d’une surface de 2 500 m², est uniquement dédié au poker et permet notamment à ses clients de jouer à des parties de Texas Hold’em ou d’Omaha hi-lo, à condition d’avoir plus de 18 ans et de respecter le dress code de l’établissement. En revanche, interdiction pour le club de jeux de proposer des activités réservées aux casinos, par exemple la roulette, les machines à sous ou encore le blackjack.

Dans les faits, le club de jeux est ouvert tous les jours, de 14 heures à 6 heures du matin, et accueille les amateurs de poker autour de pas moins de 23 tables de jeux. Qu’ils soient passionnés de Poker 21, de Texas Hold’em, d’Ultimate Poker ou encore de Caribbean Stud Poker, les joueurs trouvent de quoi les occuper. Grâce à cette offre variée, l’espace espère attirer 300 000 clients minimum chaque année.

Des ouvertures qui s’enchaînent

Depuis l’ouverture du Paris Élysées Club, testé et complètement approuvé par le célèbre joueur de poker Julien Leloire, plusieurs autres clubs de jeux ont vu le jour dans la capitale. C’est bien simple, ce type d’établissements pousse comme des champignons, preuve qu’il y avait effectivement un grand intérêt à assouplir la règlementation française. En septembre 2019, Barrière, le leader français des casinos, a ouvert son premier club de jeux dans la capitale, qui n’est autre que le cinquième club de jeux au total à Paris. Eh oui, en un an et demi à peine, ce sont 5 clubs différents qui ont été créés dans la ville pour assouvir les besoins des joueurs de poker. Plutôt impressionnant, n’est-ce pas ?

cartes de jeu

Seuls les jeux de cartes sont autorisés dans ces clubs

En plus du Paris Élysées Club et du Club Barrière, situé en face du Fouquet’s, l’Imperial Club Paris (dans le 13e arrondissement), le Club Montmartre (18e arrondissement) et le Club Circus (16e arrondissement) sont déjà ouverts au public. De quoi jouer au poker dans les quatre coins de Paris, donc, sans pour autant avoir besoin de pousser les portes d’un casino. Et le phénomène promet de continuer puisque, d’ici la fin de l’année, ce sont pas moins de 8 clubs de jeux dédiés au poker qui devraient avoir ouvert dans la capitale française. Mais ces clubs ont-ils l’assurance de bien se porter à l’heure où les joueurs se tournent de plus en plus vers les casinos en ligne pour s’amuser ?

Les clubs de jeux et le poker en ligne : rivaux ou complémentaires ?

Depuis quelques années, le poker en ligne connaît aujourd’hui un vrai boom. On peut donc se demander quel est l’intérêt pour les joueurs de se déplacer jusqu’aux clubs de jeux qui ouvrent actuellement. Pourtant, c’est un fait, les clubs de jeux d’ores et déjà ouverts à Paris sont plutôt satisfaits de leurs chiffres de fréquentation. Il y a donc un réel avenir pour les espaces physiques dédiés au poker en France. Et ce même si ces espaces permettent aux joueurs d’enchaîner les parties de Texas Hold’em et compagnie tout en les privant des autres activités populaires dans les casinos.

Tous les passionnés de poker vous le diront, s’ils adorent jouer au poker en ligne pour pouvoir tâter (virtuellement) les cartes n’importe quand et n’importe où, rien ne vaut l’ambiance si particulière des clubs de jeux. En cela, les clubs de poker et les casinos en ligne sont beaucoup plus complémentaires qu’ils ne sont ennemis. Beaucoup de joueurs s’entraînent et s’occupent quotidiennement avec le poker en ligne et privilégient les sorties au club de jeux pour des moments particuliers, entre amis ou à deux, dans une ambiance singulière chic et glamour qui contraste clairement avec le décor de leur salon ou de leur chambre à coucher !

C’est pour toutes ces raisons que l’on est fortement amené à penser que les clubs de jeux, même s’ils viennent tout juste de faire leur retour après un siècle d’absence, ont un bel avenir devant eux. Mois après mois, ils doublent la mise, pour le plus grand plaisir des joueurs…

Partager.