Les différents types d’emballages dans le domaine de la santé

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Emballer dans le domaine de la santé obéit à des règles bien différentes de la normale. C’est ce qui fait qu’on ne remarque que certains types d’emballages précis.

Les emballages en verre

Un peu partout dans les pharmacies, les sirops et autres corps liquides sont dans des emballages en verre. Ce sont des emballages pratiques pour choisir le produit, en voir la contenance et décider de sa qualité. Puisque dans le domaine de la santé, c’est la sécurité et la préservation des principes actifs qui comptent, on a besoin du verre. Par ailleurs, le verre permet de voir ce que l’on fait, d’en avoir une vue tout le long.

A découvrir également : Tout est bon dans le cochon !

Pour les laborantins, c’est un détail précieux. Cela conditionne parfois même la réussite d’une expérience. Il faut pouvoir voir la coloration du mélange et juger de la quantité d’une substance à ajouter. En dehors de cela, les emballages en verre préservent des accidents de mélange et de contact avec la peau. En pharmacie, c’est toute une partie de la stratégie marketing.

Les emballages aluminium

Pour les grandes expériences dans le domaine de la santé, un emballage aluminium est toujours à côté. C’est le type d’emballage que l’on emploie par exemple pour transporter des matières délicates. On en éloigne toute radioactivité. Au-delà de ce fait, l’emballage aluminium offre une protection utile sur le long terme aux produits médicaux. On l’emploie d’ailleurs pour mettre en plaquettes les gélules. C’est la fine couche que l’on enlève pour accéder à notre dose de paracétamol chaque jour. Il faut reconnaître que sans l’aluminium, on ne réussirait plus à commercialiser certaines substances qui ne peuvent être offertes que sous forme de pilules.

A voir aussi : Olive noire : bienfaits, propriétés et recette

Les emballages en papier

Dans le secteur de la santé, le papier a depuis longtemps une place de choix. On remarque plein de produits dans des emballages en carton. C’est d’ailleurs dessus que se trouvent les premières informations sur le produit. On peut y lire les dosages et les recommandations avant même d’accéder à la notice. C’est un investissement responsable de la part des agents de la santé. Cela s’explique par le fait que le papier est biodégradable et peut se recycler. Etant issu du bois, sa dégradation n’a pas d’inconvénient sur la nature. Toutefois, il faut noter que chaque emballage en carton représente un arbre qui vient de tomber quelque part dans le monde.

Les emballages en plastique

Pour son étanchéité, le plastique a rendu de nombreux services aux professionnels de la santé. Grâce à lui, les seringues sont en sécurité et on peut conserver par exemple un cœur à greffer dans un centre hospitalier. Ici, on parle plus précisément de la glacière de transplantation ou de greffe. Même si cette matière est taxée d’outil destructeur de la planète, elle n’en demeure pas moins utile dans le domaine de la santé. C’est la raison qui explique sa survie jusqu’à l’heure actuelle. Elle a été quelque peu transformée. On assiste aujourd’hui à la vague des sachets en plastique biodégradable.

Partager.