L’évolution du marché immobilier dans le sud-ouest de la France

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un marché de l’immobilier survivant à la crise dans le Sud-ouest

Tout à fait inattendue, la crise est venue affecter le marché de l’immobilier de la France dans sa grande majorité. D’après un sondage qui a été mené par la Fédération nationale de l’immobilier, la Fnaim, à partir de l’année 2012, une baisse a commencé à se sentir un peu partout après une période prospère de deux années successives. En vérité, l’année 2010 a connu un bilan positif de +2% et l’année 2011 a fait mieux avec +7,3% de progrès. Fruit de la crise ou de la baisse du pouvoir d’achat des Français, l’effet morose de la situation se répand partout en France. La baisse dans le milieu de l’immobilier est estimée à moins de 1% de ladite année. Les conséquences sont nettement considérables avec de moins en moins de ventes surtout dans le secteur de l’ancien immobilier. Les prix du marché de l’ immobilier français sont d’une manière incontestable, influencés par la situation et c’est ce qui va entraîner comme conséquence leur baisse. Mais à la grande surprise de tous, le Sud-ouest va échapper à cette baisse avec des prix qui ne cessent de s’y accroître. Il a été d’ailleurs révélé que les prix des appartements anciens ont progressé de 1,2% pendant que ceux des terrains à bâtir ont augmenté de 2,7%. Au moment où la situation de l’immobilier dans toute la France tombe à la dérive, seule cette zone est épargnée. Comment un tel phénomène peut-il s’expliquer ? Il s’agit là d’une exception qui est due au démarquage et à la ténacité du département de Bordeaux qui a su faire face à cet obstacle de taille.

Un marché de l’immobilier sauvé par Bordeaux dans le Sud-ouest

Si la Gironde s’en sort bien, elle le doit en grande partie à la ville de Bordeaux. En effet, c’est Bordeaux qui a permis au marché de l’ immobilier dans cette partie du Sud de la France de se maintenir. Il n’est pas étonnant qu’elle ait réussi cet exploit avec des évolutions grandioses notamment sur le bassin d’Arcachon et dans le département Bordelais même. C’est ainsi qu’à Bordeaux, les transactions immobilières portant sur les anciennes maisons ont augmenté de 6,7%. D’un autre côté, les prix des appartements anciens ont flambé à hauteur de 6,4% toujours sur Bordeaux. Parallèlement sur le bassin d’Arcachon, la hausse est estimée à +4,7% en ce qui concerne les maisons anciennes et +6% pour les appartements anciens. Tandis que l’évolution enregistrée sur les terrains à bâtir sur le bassin d’Arcachon est de 17,4%. C’est donc la preuve que le marché immobilier dans le Sud-ouest se porte bien et ne cesse de s’accroitre. Mieux, son évolution ne connait pas de recul face à des facteurs comme la crise. Le rôle de Bordeaux dans ce maintien est fortement considérable d’où il est devenu une zone stratégique pour investir dans ce domaine des BTP. Afin d’avoir plus de renseignements sur l’évolution de l’immobilier dans le Sud-ouest français, informez-vous en cliquant ici. Plus de détails vous seront apportés sur sa progression à l’opposé du reste du territoire.

Lire également : Le marbre, un matériau de prestige et de luxe à Marseille

Partager.